International
URL courte
213311
S'abonner

Les Unités de protection du peuple kurdes ont détruit cinq chars turcs dans différents points du canton d’Afrine au cours des combats de dimanche, annonce l’agence kurde Firat.

Un char a été détruit par un missile près du village de Kurdo du district de Bilbile (canton d'Afrine) et l'agence Firat a diffusé la vidéo d'une attaque des unités kurdes.

Deux chars ont été détruits près du village de Dikmetash du district de Cindires et deux autres, aux environs de la ville de Tal Rifat. Selon l'agence, des combats acharnés se poursuivent dans cette zone entre l'armée turque et les milices kurdes.

Dimanche Ankara a annoncé que les chars turcs étaient entrés dans la région d'Afrine et avaient apporté une assistance à l'Armée syrienne libre dans l'opération contre les unités kurdes. Selon la même information, les blindés turcs n'ont pas rencontré une résistance sérieuse des Unités de protection du peuple qui reculaient à l'intérieur de la Syrie.

Pour sa part, le représentant du Kurdistan syrien à Moscou, Rodi Osman, contacté par Sputnik a démenti l'entrée de la Turquie dans le canton d'Afrine affirmant que les soldats turcs et leurs alliés s'étaient heurtés à une farouche résistance et avaient dû reculer.

Samedi, l'état-major interarmées turc avait annoncé le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les groupes paramilitaires kurdes stationnés dans la zone d'Afrine, dans le nord de la Syrie.

Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque.

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
Rameau d'olivier, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Rodi Osman, Afrine (Syrie)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook