Ecoutez Radio Sputnik
    Aegis Ashore

    Mission «Contrer Pyongyang»: Tokyo en route vers plus d’Aegis Ashore

    CC BY-SA 2.0 / U.S. Missile Defense Agency
    International
    URL courte
    8312

    D’après le Premier ministre japonais Shinzo Abe, Tokyo s’apprête à renforcer sa sécurité, notamment en déployant des complexes de défense antimissile basés au sol Aegis Ashore et en introduisant de nouveaux missiles.

    Le Japon a l'intention de poursuivre une forte politique étrangère visant à forcer Pyongyang à changer de cap et à abandonner son programme de missiles nucléaires. Le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré dans son discours, à l'occasion de l'ouverture de la prochaine session du Parlement, que la situation sécuritaire actuelle était devenue la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Tokyo renforcera également ses capacités de sécurité, notamment en déployant des complexes de défense antimissile basés au sol Aegis Ashore et en introduisant de nouveaux missiles, a promis le Premier ministre.

    «Le programme de missiles nucléaires développé par la Corée du Nord est une menace sans précédent et importante pour nous. Il n'est pas exagéré de dire que la situation de sécurité autour de notre pays est la plus grave depuis la guerre [la Seconde Guerre mondiale]», a-t-il déclaré.

    Le Premier ministre a ajouté que Tokyo poursuivrait une «politique étrangère résolue», ne succombant pas aux provocations, «pour changer la politique nord-coréenne». Une telle approche diplomatique vise en particulier à forcer Pyongyang à «abandonner complètement et irrévocablement» son programme de missiles nucléaires, ainsi qu'à résoudre le problème des citoyens japonais enlevés par les services spéciaux nord-coréens.

    Le 19 décembre, le gouvernement japonais a approuvé l'installation de deux systèmes de défense antimissile américains Aegis Ashore basés à terre, pour défendre le pays contre les menaces croissantes de frappes nord-coréennes.

    Début décembre, le ministre japonais des Armées Itsunori Onodera a évoqué le projet d'acquérir des missiles américains de longue portée (900 kilomètres) auprès de sociétés américaines.

    Lire aussi:

    Bouclier antimissile US déployé au Japon: qui est aux commandes?
    Le Japon ne compte plus sur les USA et commence à s'armer
    Tokyo s’arme contre Pyongyang, Moscou préoccupé
    Tags:
    défense, défense antiaérienne, Aegis Ashore, Corée du Nord, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik