Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou

    Netanyahou fixe à Macron et Merkel les délais pour modifier l’accord nucléaire «dangereux»

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    64489

    Le Premier ministre d'Israël, Benyamin Netanyahou, a déclaré que lors du Forum économique mondial à Davos il allait persuader Emmanuel Macron et Angela Merkel d’apporter «des changements réels» à l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Avant de se rendre à Davos en Suisse, où, entre le 23 et le 26 janvier, se tiendra le Forum économique mondial, Benyamin Netanyahou a fait savoir qu'il allait convaincre les chefs des États français et allemand de changer le plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien.

    «Je leur dirai [à Emmanuel Macron et à Angela Merkel, ndlr] qu'au cours des prochaines semaines ils auront une dernière chance pour tenter d'apporter des changements profonds et non superficiels à l'accord nucléaire dangereux avec l'Iran», a déclaré le chef du gouvernement israélien, cité par son service de presse.

    Et de poursuivre:

    «En tout cas, avec l'accord ou sans, notre politique aura pour l'objet de ne pas permettre au régime terroriste en Iran d'obtenir des armes nucléaires qui nous menaceront nous, le Proche-Orient et le monde entier.»

    Outre le Président français et la chancelière allemande, le Premier ministre d'Israël envisage de rencontrer le Président ukrainien Piotr Porochenko, le Président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, le chef de l'État suisse Alain Berset et les Premiers ministres canadien et néerlandais.

    Benyamin Netanyahou est un des principaux opposants du plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien a été conclu entre Téhéran et les puissances du groupe P5+1 (États-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) le 14 juillet 2015, après douze ans de crises diplomatiques et d'âpres négociations.

    Qualifié à l'époque d' «historique», le texte, qui encadre les activités nucléaires iraniennes en contrepartie d'une levée progressive des sanctions frappant la République islamique, est profondément fragilisé depuis la décision par Donald Trump de ne pas certifier au Congrès que Téhéran en respecte les termes.

    Lire aussi:

    L’Iran s’exprime sur sa réaction en cas de violation de l’accord sur son nucléaire
    Ce qu’ont abordé Poutine et Rohani à Ankara
    L'Iran respecte ses engagements nucléaires, selon l’AIEA
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Benjamin Netanyahu, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik