International
URL courte
108
S'abonner

Après sa collision avec le cargo chinois CF Crystal, le pétrolier iranien Sanchi a coulé. Il s'agit d'un drame humain qui a fait 32 morts, mais aussi d’une catastrophe environnementale avec un million de barils de pétrole déversés dans les eaux de la mer de Chine orientale, a rappelé à Sputnik une écologiste iranienne.

Les dégâts infligés à la nature par le naufrage du pétrolier sont immenses, mais il est impossible pour le moment de l'évaluer, a déclaré à Sputnik la vice-directrice de l'Organisation de protection de l'environnement de l'Iran, Parvin Farshchi.

Le pétrolier Sanchi en flammes au large de la Chine
© REUTERS / China's Ministry of Transport

«Les Chinois parlent de deux taches de pétrole d'une superficie totale de 110 km2. En outre, à cause d'un long incendie, une très grande quantité de suie s'est retrouvée dans la mer et sur le littoral», a indiqué l'interlocutrice de l'agence.

Et d'ajouter que pour définir le volume exact du combustible dans l'eau et des autres éléments polluants, ainsi que pour évaluer la réaction de l'environnement à cette catastrophe, il fallait créer une commission d'experts internationaux de haut niveau.

Naufrage du pétrolier iranien Sanchi
© AP Photo / China's Ministry of Transport

«Si le pétrole ou un autre liquide se répand sur la surface de la mer, on peut le recueillir et liquider. Mais dans le cas de Sanchi, l'incendie a duré plusieurs jours. Aussi, est-il peu probable qu'on puisse pomper le combustible déversé», a poursuivi Mme Farshchi.

Selon celle-ci, l'élévation anormale de la température de l'eau de mer a incontestablement affecté la flore et la faune.

«Quant à un dédommagement du préjudice écologique par l'Iran, les informations dont nous disposons à ce jour montrent que le pétrolier iranien n'est pas responsable de l'incident. Après une enquête scrupuleuse, on saura qui est le principal coupable de la collision et combien il doit payer pour compenser les dommages causés», a conclu l'interlocutrice de Sputnik.

Le 6 janvier dernier, le tanker Sanchi, avec à son bord 32 membres d'équipage et 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats), a pris feu après une collision avec un navire de fret chinois. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de la ville chinoise de Shanghai. Huit jours après sa collision avec le cargo, le pétrolier a coulé.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
Tags:
enquête, préjudice, dédommagement, catastrophe, écologie, naufrage, CF Crystal (cargo), Sanchi (pétrolier), Sputnik, Organisation de protection de l'environnement de l'Iran, Parvin Farshchi, Shanghai, mer de Chine orientale, Chine, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook