Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa

    Détruite par la coalition, la ville de Raqqa sera-t-elle totalement abandonnée?

    © Sputnik . Hikmet Durgun
    International
    URL courte
    2213

    Le ministère russe de la Défense a commenté la récente visite de l'administrateur de l'USAID à Raqqa, ville détruite par les bombardements de la coalition internationale.

    La politique actuelle de l'Occident, et notamment celle de l'agence USAID, laisseront la ville de Raqqa en ruines du fait que les «partenaires» occidentaux n'acceptent d'y restaurer que les canalisations et l'électricité, mais pas les zones habitables, a déclaré aux journalistes une source au ministère russe de la Défense.

    Ce commentaire fait suite à une récente visite surprise de Mark Green, un administrateur de l'agence des Etats-Unis pour le développement international, l'USAID, qui s'est rendu à Raqqa le 22 janvier pour voir «la ville détruite par les bombardements de la coalition internationale».

    «La logique des déclarations de Mark Green est du moins surprenante (…). Au début, Monsieur Green a déclaré qu'«ici (à Raqqa) il n'y a que des ruines qu'il est impossible de décrire», mais ensuite, lorsqu'il devait évoquer l'aide réelle à la population, l'administrateur de l'USAID s'est arrêté net:«Notre mission est la stabilisation et non plus la reconstruction», a rappelé la source.

    Mais il est vrai que pour Green, la «stabilisation» ne signifie pas «le ravitaillement des habitants de Raqqa restés sans abri, sans nourriture, et sans produits de première nécessité», que la Russie a mis en place à Alep et dans d'autres villes, mais seulement «la restauration des canalisations et de l'électricité», note le ministère russe de la Défense.

    «A quoi serviraient les canalisations et l'électricité aux habitants actuels et aux centaines de milliers de réfugiés de Raqqa? Cela importe peu l'administrateur de la plus grande organisation publique américaine, spécialisée dans l'aide aux pays les plus pauvres. D'autant plus que cette restauration serait, selon Green, financée non plus par le budget américain, mais par des moyens obtenus en faisant pression sur les alliés?», s'interroge la source.

    «Ces approches et, ce qui est essentiel, les délais fixés par les pays occidentaux pour restaurer Raqqa, détruite par leur aviation, font que la ville restera pour toujours en ruines. Ses résidents actuels seront obligés de chercher un autre lieu d'habitation», a résumé le ministère russe de la Défense.

    Lire aussi:

    Les USA entravent l’évacuation des habitants de Raqqa, selon la Défense russe
    L’Onu dévoile le taux de destruction à Raqqa
    Raqqa, l'ancienne «capitale» de Daech, en proie à l'anarchie totale?
    Tags:
    restauration, Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), ministère russe de la Défense, Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik