Ecoutez Radio Sputnik
    Afrin

    Offensive d’Afrin: la guerre des chiffres dans les pertes a débuté

    © AP Photo / Burhan Ozbilici
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    23521

    Six jours après le début de l’offensive turque contre la ville syrienne d’Afrin, les Kurdes et les Turques comptent leurs morts. Sauf que les statistiques divergent d’au moins 10 fois, selon la partie qui les fournit.

    Combien de victimes a déjà fait l'offensive tuque à Afrin? Au sixième jour des hostilités, un nouveau bilan a été publié par l'alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS). Dans un communiqué, cette dernière a annoncé avoir abattu plus de 300 combattants des forces turques et de leurs alliés dans les rangs des groupes armés de l'opposition syrienne. Parmi eux figurent quatre officiers et un général, précise le document.

    Ankara dresse pour sa part un bilan entièrement différent. Vendredi, le ministre turc de la Santé, Ahmet Demircan, faisait état de trois morts parmi les soldats de l'armée nationale et de onze parmi les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), ce qui fait un total de 14 personnes, soit 20 fois moins que les statistiques des Kurdes.

    En revanche, l'armée turque affirme de son côté avoir tué au moins 343 combattants ennemis depuis le début de son intervention. Un bilan qui diverge fortement lui-aussi de celui fourni par les Kurdes qui évoquent 43 morts, dont huit femmes parmi les milices YPG (Unités de protection du peuple). L'occasion de rappeler une récente déclaration de Recep Tayyip Erdogan qui s'est félicité du fait qu'à Afrin «aucune goutte de sang d'un enfant ni d'une femme n'a été versé, et cela n'arrivera jamais».

    L'état-major turc a annoncé le 20 janvier le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les milices kurdes positionnées dans la région d'Afrin. Dimanche, une opération terrestre a débuté.

    Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrin était une partie indissociable de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    Après le Rameau d’olivier, Ankara se prépare à d’autres vastes opérations en Syrie
    Rameau d'olivier: 340 cibles détruites en Syrie selon Ankara
    La région d'Afrine appelle Damas à défendre la frontière contre la Turquie
    Tags:
    Kurdes, Forces démocratiques syriennes (FDS), Unités de protection populaire kurdes (YPG), Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik