International
URL courte
15439
S'abonner

L’extension des sanctions imposées récemment par les États-Unis contre le secteur énergétique russe, c’est de la guerre commerciale déclarée par l’Amérique à la Russie, estime un sénateur russe.

Le sénateur russe Vladimir Dzhabarov a réagi aux nouvelles sanctions contre neuf sociétés russes du secteur énergétique, ainsi que contre des personnes physiques travaillant dans ce domaine, qui auraient été responsables de l'escalade du conflit en Ukraine et en Crimée, d'après Washington:

«Ce n'est pas une politique de sanctions, mais une politique de dissuasion maximale de la Russie grandissante. Les Américains nous ont déclaré une guerre commerciale. Nous en tirons les conclusions et irons de l'avant», a indiqué Vladimir Dzhabarov.

La situation en Ukraine et en Crimée constitue la raison officielle de l'imposition de nouvelles sanctions, et plus précisément la responsabilité des personnes soumises aux sanctions de l'escalade du conflit en Ukraine, selon Washington.

Le 26 janvier, le département du Trésor des États-Unis a annoncé une extension des sanctions antirusses contre des sociétés du secteur énergétique, dont les filiales de Surgutneftegas, société pétrolière et gazière, de Technopromexport, société d'ingénierie, et de Silovyye Mashiny, fournisseur d'équipements industriels.

 

Lire aussi:

«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
Vladimir Dzhabarov, Washington, Crimée, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook