International
URL courte
234722
S'abonner

Les Unités kurdes de protection du peuple ont repoussé une importante attaque des forces pro-turques à Afrine, leur infligeant de lourdes pertes, a communiqué à Sputnik un porte-parole de leur commandement.

Le commandement des Unités de protection du peuple (YPG) a annoncé avoir abattu 83 combattants des forces pro-turques lors d'une attaque dans la région d'Afrine.

«Les combattants pro-turques ont attaqué les villages d'Ain-Dakna et de Belule, mais les membres des YPG et des YPJ (unités féminines) étaient à l'affût et 83 combattants ont été tués au cours du combat acharné qui a suivi», a confié à Sputnik le porte-parole du commandement des YPG.

Les forces kurdes ont publié des vidéos qui montreraient les corps des combattants tués. La milice kurde n'a pas révélé ses propres pertes.

L'état-major turc a annoncé le 20 janvier le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les milices kurdes positionnées dans la région d'Afrine. Dimanche, une opération terrestre a débuté.

Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrine était une partie indissociable de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Tags:
pertes, attaque, YPJ, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Afrine (Syrie)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook