Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    L’avenir de la Syrie sera décidé par un vote de sa population

    © Sputnik . Valeri Melnikov
    International
    URL courte
    10590

    La Syrie doit rester un pays uni, aucune partie de son territoire ne peut faire l’objet de concessions, lit-on dans le projet de la déclaration finale du Congrès du dialogue national syrien.

    Sputnik s'est procuré une copie du projet de déclaration finale du Congrès du dialogue national syrien formulant les principes fondamentaux de l'existence de l'État syrien.

    «Le respect total de la souveraineté, de l'indépendance, de l'intégrité territoriale et de l'unité de la Syrie, de son territoire et de son peuple. Aucune partie de son territoire nationale ne peut faire l'objet de concessions», signale le projet.

    Le document indique également que le peuple syrien reste attaché à la restitution du plateau du Golan «par tous les moyens légaux conformément à la Charte de l'Onu et au droit international».

    «La Syrie doit entièrement rétablir sa position dans l'arène internationale et dans la région, y compris en tant que membre du monde arabe, conformément à la Charte de l'Onu, à ses objectifs et à ses principes», stipule le document.

    En conclusion du document, il est précisé que l'avenir de la Syrie doit être défini par le peuple syrien, sans aucune pression ou ingérence extérieures.

    «Le peuple syrien définit par lui-même l'avenir de son pays. Il le fait par la voie démocratique, par le biais d'un vote et il a le droit exclusif de choisir son système politique, économique et social sans pression et ingérence extérieures, conformément aux droits et engagements de la Syrie dans l'arène internationale», précise le projet.

    Lire aussi:

    CS de l'Onu: trois copies de la Charte remises aux USA, à la France et au Royaume-Uni
    La Russie, la Turquie et l’Iran doivent aider à «nettoyer» la Syrie des terroristes
    Téhéran s’oppose aux opérations en Syrie sans l’accord de Damas
    Tags:
    projet de déclaration, Charte des Nations unies, Congrès du dialogue national syrien, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik