International
URL courte
12290
S'abonner

La communauté internationale doit toujours s'attendre à ce que la Corée du Nord procède à un nouvel essai nucléaire ou balistique, affirme le sénateur russe Konstantin Kossatchev dans un entretien à Sputnik.

Il est fort probable que la Corée du Nord procède prochainement à un nouvel essai balistique ou nucléaire, estime le chef de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (sénat russe) Konstantin Kossatchev.

«Je crois que cette tendance se maintiendra tant que persistera la menace d'ingérence dans les affaires intérieures de la Corée du Nord», a indiqué le sénateur dans un entretien accordé à Sputnik.

Selon lui, le développement du bouclier antimissile et l'achat de systèmes Aegis Ashore par le Japon, ainsi que les déclarations «irresponsables» de Donald Trump concernant l'accord sur le nucléaire iranien suscitent davantage de préoccupations à Pyongyang et n'aident pas à régler la crise qui entoure la péninsule coréenne.

Dans ce contexte, il ne serait possible de mettre fin à l'escalade des tensions dans la région que par grâce à des «garanties réciproques», souligne l'interlocuteur de l'agence.

«D'une part, il faut renoncer à la poursuite du programme nucléaire, et de l'autre, il faut abandonner les tentatives de s'immiscer dans les affaires intérieurs de la Corée du Nord et garantir ainsi la souveraineté de ce pays», a expliqué M.Kossatchev qui se trouve au Japon pour des discussions avec des représentants du ministère nippon des Affaires étrangères, notamment sur le problème coréen.

Lire aussi:

Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
«Qu’il ferme sa gueule!»: Cohn-Bendit attaque vulgairement le professeur Raoult en plein direct – vidéo
Il dit être contaminé et tousse sur les gendarmes venus l’interpeller pour violences conjugales
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Tags:
crise coréenne, programme balistique, nucléaire coréen, essais, Aegis Ashore, Conseil de la Fédération, Donald Trump, Konstantin Kossatchev, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook