Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    Pyongyang annule une manifestation culturelle prévue avec Séoul à la veille des JO

    © AFP 2018 Ed Jones
    International
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    698

    L’événement culturel conjoint que les deux Corées devaient tenir sur le mont Kumgang à la veille des prochains Jeux olympiques de Pyeongchang n’aura pas lieu sur décision de Pyongyang.

    La Corée du Nord a annulé un événement culturel conjoint qu'elle envisageait d'organiser avec la Corée du Sud le 4 février sur le mont Kumgang, en territoire nord-coréen, dans le cadre de la préparation aux Jeux olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang, a annoncé lundi l'agence Yonhap se référant au ministère sud-coréen de l'Unification.

    Selon l'agence, les autorités nord-coréennes ont envoyé un télégramme à Séoul, expliquant leur décision d'annuler l'événement par une couverture «partiale» de cette manifestation par les médias. Pyongyang s'est également dit préoccupé par les informations diffusées par les médias sud-coréens sur «un événement intérieur» nord-coréen. D'après Yonhap, il serait question d'un défilé militaire.

    De nombreux médias sud-coréens avaient précédemment affiché des inquiétudes concernant l'organisation d'événements susceptibles de constituer des violations des sanctions que le Conseil de sécurité de l'Onu a mises en place contre la Corée du Nord.

    Séoul a déploré cette décision de Pyongyang.

    «Il est regrettable que l'événement avec la participation de la Corée du Nord et de la Corée du Sud soit annulé sur décision unilatérale de Pyongyang. Il faut mettre en œuvre les ententes dans un esprit de respect réciproque et comprendre que le Sud et le Nord viennent de faire un pas difficile sur la voie de l'amélioration de leurs relations», a indiqué le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

    Outre le spectacle au mont Kumgang, dont ils étaient en train de négocier les derniers détails, les deux Corée comptent organiser le concert d'un orchestre nord-coréen en Corée du Sud et l'envoi d'athlètes sud-coréens pour un stage d'entraînement dans une station de ski nord-coréenne.

    Séoul et Pyongyang se sont mis d'accord le 9 janvier dernier sur la participation des sportifs nord-coréens aux Jeux olympiques de Pyeongchang et sur la reprise du dialogue intercoréen. Ils ont notamment rétabli la ligne de communication directe entre les militaires des deux pays pour éviter les incidents autour de la Northern Limit Line (Ligne de limite nord, NLL) mise au point par l'Onu en mer Jaune après l'armistice de 1953.

    Les Jeux de Pyeongchang auront lieu du 8 au 25 février.

     

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Quels domaines, en dehors des JO, ont servi la réconciliation entre les deux Corées?
    Washington et Séoul renoncent à tenir des exercices militaires pendant les JO 2018
    Séoul propose à Pyongyang de négocier
    Tags:
    annulation, JO 2018 de Pyeongchang, ministère sud-coréen des Affaires étrangères, agence Yonhap, Mont Kumgang, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik