International
URL courte
7151
S'abonner

Le directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe, accusé par le Président américain d’être proche des démocrates et de l’ancien patron du FBI, James Comey, n’a pas quitté ses fonctions de son plein gré, annonce la chaîne de télévision Fox News se référant à ses sources.

Fox News a fait savoir que contrairement aux informations sur la démission du numéro deux du FBI, Andrew McCabe, celui-ci a été limogé lundi 21 janvier.

Depuis plusieurs mois, il était dans le collimateur de Donald Trump et des républicains. Ils l'accusaient d'être proche des démocrates et trop proche de James Comey, ancien directeur du FBI, lui-même limogé par le Président américain en mai dernier, en raison de l'enquête russe.

McCabe ne reviendra plus à son poste, mais restera sur le registre des employés du service fédéral jusqu'en mars pour des raisons administratives.

Un autre reproche de Donald Trump à son encontre, formulé notamment via Twitter, concerne sa femme qui a reçu un don de 700.000 dollars de la part d'alliés des Clinton pour sa campagne qui a échouée pour le siège de sénatrice de Virginie.

Andrew McCabe n'est pas le premier responsable du FBI à avoir des frictions avec le Président.

James Comey a été limogé le 9 mai dernier, alors qu'il dirigeait l'enquête de la police judiciaire fédérale sur une possible ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle américaine de 2016 et d'éventuels liens entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat républicain de l'époque, Donald Trump. Le nouveau Président a déclaré être insatisfait du directeur du FBI.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée est visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Le ministre grec de la Défense n'exclut pas un conflit militaire avec la Turquie
Tags:
démission, FBI, James Comey, Donald Trump, Andrew McCabe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook