International
URL courte
4200
S'abonner

Qu’y a-t-il en commun entre la statue de la Liberté de New York, l’ex-Président soviétique, le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps et la Première conférence sur le désarmement de 1899... La réponse est plus intéressante que vous ne l’imaginiez.

Certaines choses curieuses qui restent méconnues sur la Russie peuvent compléter le portrait de ce pays. En voici quelques-unes qui pourraient être des révélations pour beaucoup.

La statue de la Liberté américaine a des «racines russes»

Statue de la Liberté à New York
Statue de la Liberté à New York

On sait bien que la plus célèbre sculpture monumentale américaine, la Liberté éclairant le monde, qui se trouve à l’entrée du port de New York a été offerte par la France aux États-Unis. Mais le cuivre qui a servi à fabriquer la Statue de la Liberté aurait été extrait en Russie. Il proviendrait de Nijni Taguil, dans l’Oural.

Selon l'entreprise Vyssokogorski GOK de Nijni Taguil, fondée en 1721, le sculpteur français Auguste Bartholdi, auteur de la statue, a utilisé du cuivre de l’Oural. Le cuivre de Nijni Taguil a été primé lors de la première Exposition universelle qui s’est tenue à Londres en 1851. 

La France possède deux statues du pape Jean-Paul II créées par un artiste russe

L’artiste russo-géorgien Zourab Tsereteli, chevalier de la Légion d'honneur depuis 2010 et président de l'Académie des beaux-arts de Russie, a créé deux statues du pape Jean-Paul II à la France. 

La sculpture représentant le pape, installée dans le Morbihan, fait l’objet d’une vive polémique depuis son inauguration en 2006. En 2017, le Conseil d'État a donné six mois à la mairie de la commune de Ploërmel pour retirer la croix qui surplombe la statue au nom du respect de la loi sur la laïcité.

​L’autre statue se trouve dans le square Jean XXIII qui jouxte la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle y a été placée à l’initiative de la mission catholique polonaise de France qui a choisi M.Tsereteli, de confession orthodoxe, pour accomplir ce travail. La statue a été dévoilée le 25 octobre 2014 en présence d'Anne Hidalgo, maire de Paris, et de l’archevêque de Paris de l’époque, Monseigneur André Vingt-Trois.

​Zourab Tsereteli est également l’auteur de nombreuses autres statues que l’on peut admirer en France. Il a offert une sculpture représentant les Mousquetaires d’Alexandre Dumas, à Aymeri de Montesquiou, descendant de la famille de d'Artagnan. La statue a été installée en 2010 devant la cathédrale Saint-Pierre de Condom (Gers). Une statue d’Honoré de Balzac se trouve devant le palais des Congrès du Cap d'Agde et une autre, représentant la poétesse russe Marina Tsvetaïeva, à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) et un monument aux Pères de l'UE est situé à Metz.

Le jeu vidéo le plus vendu au monde est russe

Tetris
Tetris

Tetris, le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps, a été développé par l’informaticien soviétique Alexeï Pajitnov. Devenu populaire en URSS dès sa sortie en 1984, Tetris a accédé au marché occidental en 1986, devenant le premier jeu d’ordinateur à franchir le «rideau de fer». Au total, plus de 425 millions de Tetris ont été vendus dans le monde depuis sa sortie en 1984.

Tetris met le joueur au défi de réaliser des lignes complètes en déplaçant des pièces de formes différentes, les tétrominos, qui défilent depuis le haut jusqu'au bas de l'écran. Les lignes complétées disparaissent tout en rapportant des points et le joueur peut de nouveau remplir les cases libérées. Le jeu n'a pas de fin: le joueur perd la partie lorsqu'une pièce reste bloquée en haut.

Ce jeu vidéo de puzzle est officiellement reconnu comme une œuvre d’art. Une copie de la version du jeu de 1984 occupe une place d’honneur au Musée d’art moderne de New York. 

Tetris est mentionné neuf fois dans le Livre Guinness de records. Le record le plus insolite lié avec Tetris est celui d’un homme condamné à «la plus longue peine de prison en raison d’un jeu vidéo». En 2002, un Britannique, Faiz Chopdat, a été écopé d’une peine de quatre mois après avoir refusé d’éteindre le jeu Tetris sur son portable à bord d’un avion.

Mikhaïl Gorbatchev a sorti un disque de ballades d’amour et a reçu un Grammy

En 2009, l’ancien Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev a sorti un disque de sept ballades romantiques intitulé «Chansons pour Raïssa» qu’il avait consacrées à son épouse, décédée d’un cancer en 1999.

Ce disque a été vendu aux enchères à Londres pour 100.000 livres (165.000 dollars). D’après le journal The Guardian, il a été acheté par un philanthrope qui a souhaité conserver l’anonymat.

Mikhaïl Gorbatchev est également lauréat du prix Grammy 2004 dans la catégorie des «Albums pour enfants en genre parlé» pour le disque «Pierre et le loup». Il a été primé aux côtés de l'ex-président américain Bill Clinton et de l'actrice italienne Sophia Loren. M.Gorbatchev a enregistré en anglais l’introduction et l’épilogue du conte.

La 1ère conférence sur le désarmement s’est tenue sur l’initiative d’un empereur russe

La 1ère conférence internationale sur la paix (1899) à La Haye
La 1ère conférence internationale sur la paix (1899) à La Haye

Le dernier empereur russe Nicolas II a été à l’origine de la première conférence sur le désarmement qui s’est tenue en 1899 à La Haye.

En 1898, Nikolaï Mouraviov, ministre des Affaires étrangères de Nicolas II, a envoyé deux lettres au pape Léon XIII consacrées à un projet de conférence internationale pour «mettre un terme aux armements incessants et rechercher les moyens de prévenir des calamités qui menacent le monde entier». La Russie a même proposé un programme en huit points qui serait soumis aux pays participants.

Ouverte à La Haye le 18 mai 1899, la conférence a fait avancer la cause du droit international humanitaire. Les promoteurs de la conférence ont mis l’accent sur le désarmement et la prévention de la guerre, créant à cette occasion la Cour permanente d'arbitrage de La Haye. Parmi les différents traités adoptés par la conférence figure la Convention concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre, avec la célèbre «clause de Martens» sur le statut des civils ayant pris les armes contre une force occupante. Frederic Fromhold Martens était un des délégués russes à la conférence de La Haye.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
Grammy, désarmement, Pierre et le Loup, Statue de la Liberté, cathédrale Notre-Dame de Paris, Tetris, Alexeï Pajitnov, Zourab Tsereteli, Raïssa Gorbatcheva, Jean-Paul II, Nicolas II (empereur russe), Mikhaïl Gorbatchev, Paris, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook