International
URL courte
21338
S'abonner

Les pays «rivaux» des États-Unis «comme la Chine et la Russie» menacent «nos intérêts, notre économie et nos valeurs», a déclaré mardi Donald Trump, jugeant que face à eux «la faiblesse est la voie la plus sûre vers le conflit».

Donald Trump a évoqué les pays «rivaux» des Etats-Unis «comme la Chine et la Russie» affirmant que ces derniers menacent «nos intérêts, notre économie et nos valeurs» et que face à eux «la faiblesse est la voie la plus sûre vers le conflit».

Benjamin Netanyahu
© Sputnik . Alexei Philippov
Pour assurer la «puissance» de Washington, le Président américain a demandé au Congrès de voter les crédits nécessaires pour l'armée américaine, notamment pour «moderniser et reconstruire notre arsenal nucléaire» afin de «le rendre si fort et si puissant qu'il dissuadera toute agression».

Car Donald Trump a fait des ambitions nucléaires de la Corée du Nord le défi international numéro un de son administration.

Après avoir dénoncé ses autres bêtes noires, du Venezuela de Nicolas Maduro à Cuba en passant par l'Iran, «l'Amérique se tient aux côtés du peuple iranien dans sa lutte courageuse pour la liberté», et après avoir souligné qu'il "reste beaucoup à faire" contre le groupe djihadiste Daech en Irak et en Syrie, le Président s'est longuement attardé sur la crise nord-coréenne.

«Aucun régime n'a opprimé ses propres citoyens» aussi «brutalement que la dictature cruelle de Corée du Nord», a-t-il dit. Selon lui, «la dangereuse quête de missiles nucléaires par la Corée du Nord pourrait très prochainement menacer notre territoire» et il «suffit de regarder le caractère vicieux du régime nord-coréen pour comprendre» l'ampleur du défi.

Lire aussi:

Alexandra de Taddeo explique pourquoi elle avait conservé les vidéos X envoyées par Griveaux
Au Cameroun, les mangeurs de chats et de chiens n’en démordent pas…
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Tags:
démocratie, Donald Trump, Russie, Iran, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook