Ecoutez Radio Sputnik
    Berlin

    «Il n'a pas été pris au sérieux»: comment Hitler s'est emparé du pouvoir en 1933

    © Sputnik. Igor Sarembo
    International
    URL courte
    16615

    Il y a 85 ans, Adolph Hitler, dirigeant du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP, parti nazi), était nommé chancelier de l’Allemagne. Et cela en dépit du fait qu’il n’était pas à l’époque encore très populaire. Mais comment alors s’est-t-il emparé du pouvoir aussi rapidement?

    Dans les années 1920, Adolph Hitler est parvenu à occuper une place centrale dans la vie politique allemande jusqu'à devenir chancelier le 30 janvier 1933. Des experts mettent l'accent sur certaines réalités qui pourraient éclairer sur une telle ascension.

    Un «cadeau» pour Hitler

    Un de ces raisons serait la crise économique qui a ébranlé l'Allemagne dans les années 1929-1933.

    «La crise économique des années 1929-1933 a été un véritable cadeau pour Hitler. La production industrielle en Allemagne était tombée de 40 %. C'était une véritable catastrophe. C'est durant cette période-là que la popularité du NSDAP est devenue croissante», a déclaré Konstantin Sofronov, chercheur à l'Institut de l'histoire universelle de l'Académie des Sciences de Russie cité par RT.

    Populiste et démagogue

    D'après M.Sofronov, Adolph Hitler a en outre appris à jouer sur l'injustice sociale et la supériorité des Allemands sur d'autres peuples.

    «Hitler a mis en avant des idées peu ordinaires, sans tenter d'expliquer quelles mesures concrètes il était prêt à prendre pour améliorer la vie des Allemands. Il était confus de ses propres promesses sans le remarquer. Hitler était le populiste et démagogue et ses slogans ne cachaient pas son extrémisme.»

    Les gens ordinaires ont apprécié de tels propos qu'ils comprenaient mieux que ceux de la gauche.

    Personne ne l'a pris au sérieux

    Comme le souligne Konstantin Sofronov, de nombreuses forces politiques ont sous-estimé Adolph Hitler, ce qui a également contribué à son triomphe.

    «On n'a pas encore mis un point final à cette discussion. Mais aujourd'hui nous pouvons constater que l'ascension d'Hitler a été possible grâce au fait que la menace qu'il représentait a été sous-estimée par les forces intérieures de l'Allemagne, de l'Occident et de Moscou. Le leader du NSDAP n'a pas été pris au sérieux», a souligné un autre expert, le docteur ès sciences politiques de l'Université d'État des sciences humaines de Russie Nataliya Rostislavleva, citée par RT.

    Selon Mme Rostislavleva, ses forces étaient persuadées de pouvoir utiliser Hitler dans leurs propres intérêts mais elles se sont trompées.

    Lire aussi:

    Quelle était la voix d’Hitler en réalité?
    Le médecin personnel d'Hitler «testait» des médicaments sur le Führer
    Il rêvait de s'appeler Hitler, c'est désormais chose faite
    Tags:
    menaces, ascension, NSDAP, Adolf Hitler, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik