International
URL courte
7231
S'abonner

Pékin entend construire une base militaire à la frontière afghane pour décourager des incursions de terroristes sur le territoire chinois, a déclaré devant la presse Shohrat Zakir, gouverneur de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. Un responsable du ministère afghan de la Défense en donne son avis à Sputnik.

L'Afghanistan soutient toute mesure de lutte contre le terrorisme, mais est persuadé que la fermeture des frontières et la construction de n'importe quelles fortifications n'y sera pas efficace, a déclaré à Spuntik Mohammad Radmanesh, porte-parole adjoint du ministre afghan de la Défense.

«Il faut lutter contre le terrorisme par des efforts conjoints aux niveaux mondial et régional conformément à une stratégie commune», a souligné l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que dans tout pays où se manifestaient les terroristes du mouvement Taliban ou de Daech, il fallait les réprimer efficacement, et que les efforts collectifs des puissances, telles que la Chine, l'Inde et la Russie, étaient susceptibles d'aider l'Afghanistan à éradiquer le terrorisme.

«Le terrorisme est cultivé au Pakistan. Il est d'ores et déjà prouvé que l'attaque contre les tours jumelles du World Trade Center à New York avait été organisée par le Pakistan», a poursuivi le général Radmanesh.

Selon ce dernier, le Pakistan instrumentalise le terrorisme, ce qui correspond pleinement à sa stratégie concernant l'Afghanistan et toute la région. Il entraîne des terroristes avant de les envoyer dans d'autres pays.

Les observateurs estiment que la Chine, qui déverse des milliards de dollars en Asie du Sud et centrale, ne veut pas du tout voir le conflit afghan déstabiliser la région.

Pékin redoute de voir des membres de la minorité ouïghoure en exil, des terroristes du Mouvement islamique du Turkestan oriental (ETIM) ou autres lancer des attaques sur sa frontière depuis le Wakhan. Ou des membres de Daech fuyant l'Irak ou la Syrie traverser la région pour se rendre au Xinjiang.

Se référant à M.Radmanesh, les médias relatent que le projet de construction d'une base militaire près de leur frontière commune a été discuté récemment par les ministres afghans et chinois de la Défense, mais les détails restent à finaliser.

Lire aussi:

Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
La France transmet à la Slovaquie 15.000 doses de vaccin contre le coronavirus
Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Tags:
base lunaire, frontière, lutte antiterroriste, terrorisme, Mouvement islamique du Turkestan oriental (ETIM), Daech, Taliban, Sputnik, ministère afghan de la Défense, Shohrat Zakir, Mohammad Radmanesh, Irak, Syrie, Afghanistan, région autonome ouïghoure du Xinjiang, New York, Russie, Inde, Pakistan, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook