Ecoutez Radio Sputnik
    Sinaï

    La presse US fait la lumière sur une opération secrète menée par Israël

    © Sputnik . Boris Babanov
    International
    URL courte
    332769

    L’État hébreu aurait mené pendant deux ans une opération secrète, combattant des terroristes de Deach dans le Sinaï et ce avec le feu vert du Caire.

    Avec l’accord du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, Israël a mené pendant deux ans une opération aérienne secrète anti-Daech dans le Sinaï, informe le journal New York Times, se référant à sept actuels et anciens fonctionnaires américains et britanniques.

    Selon les informations de l’édition, l’opération aérienne secrète menée par l’État hébreu a débuté fin 2015, après que des islamistes se sont emparés du nord du Sinaï et après l’attentat perpétré contre un avion civil russe dans le ciel de la péninsule.

    Des drones, mais aussi des chasseurs et des hélicoptères israéliens sans marquage officiel ont effectué plus de 100 frappes et ce dans le ciel égyptien. Selon des fonctionnaires américains, certains avions optaient pour des voies de contournement pour «créer l’illusion qu’ils étaient basés sur la partie continentale de l'Égypte».

    Les sources américaines du journal ont en outre souligné que l’aviation israélienne avait joué un «rôle décisif dans le rétablissement des capacités des forces armées égyptiennes à prendre le dessus» sur les terroristes.

    Toutefois, indiquent-ils, deux ans après le début de l’opération les «Israéliens se sont plaints à Washington que Le Caire n’assumait pas sa part de l’accord» et n’avait pas réussi à donner une suite aux bombardements à ses troupes au sol.

    Les armées égyptienne et israélienne ainsi que le ministère égyptien des Affaires étrangères ont refusé de commenter ces informations.

    Lire aussi:

    Une centaine de djihadistes neutralisés lors de l’opération antiterroriste en Égypte
    Opération anti-djihadiste en Égypte: l'armée effectue des frappes nocturnes
    Trente terroristes éliminés par les forces égyptiennes après l’attentat de Bir el-Abed
    Tags:
    secret, opération, armée, New York Times, Daech, Israël, États-Unis, Le Caire, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik