Ecoutez Radio Sputnik
    Armée chinoise

    Doctrine nucléaire US: la Défense chinoise réplique

    © REUTERS / Damir Sagolj
    International
    URL courte
    26993

    Dans leur nouvelle doctrine nucléaire, les États-Unis exagèrent la menace du potentiel nucléaire chinois et font des suppositions absurdes sur les plans de développements de la Chine, indique la Défense chinoise dans une déclaration.

    Le ministère chinois de la Défense a vivement réagi à la nouvelle doctrine nucléaire des États-Unis, dans laquelle la menace du potentiel nucléaire chinois serait surestimée.

    «Le ministère américain de la Défense a publié une doctrine nucléaire contenant des hypothèses absurdes sur les plans de développement de la Chine et exagérant la menace des forces nucléaires chinoises, ce à quoi nous nous opposons fermement», signale une déclaration du ministère chinois publiée sur son compte officiel sur le réseau social WeChat.

    La déclaration rappelle que «la Chine se tient fermement à une voie pacifique de développement, appliquant une politique d'État à caractère défensif, et respecte strictement ses engagements quant au principe de ne recourir en aucun cas en premier à l'arme nucléaire et de ne pas utiliser et de ne pas menacer d'utiliser des armes nucléaires contre des États ne disposant pas de potentiel nucléaire et dans les zones dénucléarisées».

    Vendredi 2 février, le Pentagone a publié vendredi sa nouvelle «Revue de la posture nucléaire» dans laquelle il se dit préoccupé par le développement des forces nucléaires russes. Parmi les autres menaces potentielles, sont cités la Corée du Nord, l'Iran et la Chine.

    Le département américain de la Défense indique par ailleurs que les efforts des États-Unis seront concentrés sur le développement des armes nucléaires de faible puissance. La nouvelle doctrine prévoit l'augmentation des dépenses militaires pour la modernisation de l'arsenal et le développement des éléments de la «triade nucléaire» américaine (missiles balistiques, sous-marins stratégiques et bombardiers).

    Les États-Unis ont réitéré leur attachement à l'idée d'une réduction de leurs forces nucléaires tout en qualifiant l'accord de l'Onu sur l'abolition de ces armes comme n'étant pas conforme à l'ordre du jour actuel.

    Moscou juge que la doctrine en question revêt un caractère de confrontation et est orientée contre la Russie. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que le document rapprochait l'humanité d'une extermination. 

    Lire aussi:

    Moscou appelle Paris et Londres à se joindre au désarmement nucléaire
    Faut-il redouter une frappe nucléaire russe?
    Téhéran: la nouvelle doctrine nucléaire US rapproche l'humanité de l’extermination
    Tags:
    armes nucléaires, Pentagone, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik