International
URL courte
8190
S'abonner

«Effrayé par la puissance» de Pyongyang, le chef d'État américain œuvre pour entraver son rapprochement avec Séoul, selon un porte-parole de la diplomatie nord-coréenne.

En réaction au récent discours de Donald Trump au Congrès américain, Pyongyang a accusé le locataire de la Maison-Blanche de chercher à torpiller le développement des relations intercoréennes.

Lors de son discours sur l'état de l'Union prononcé le 31 janvier, le Président américain a fait savoir que Washington avait l'intention d'accroître la pression sur la Corée du Nord dans l'objectif de contraindre cette dernière à abandonner son programme nucléaire.

«Ce n'est rien d'autre qu'un crissement de Trump effrayé par la puissance de la République populaire démocratique de Corée», a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Selon le porte-parole, les déclarations du dirigeant américain sont «un vilain caprice» qui vise à «empêcher la progression des rapports entre le Nord et le Sud».

«Si Trump n'abandonne pas son mode de pensée anachronique et dogmatique, cela sera lourd de conséquences pour la sécurité et l'avenir des États-Unis», a-t-il souligné.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un prévenu pakistanais exhorte un juge à lui «donner» sa «promise» de 14 ans contre son gré
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Tags:
pressions, relations, KCNA, présidence américaine, Congrès des États-Unis, Donald Trump, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook