International
URL courte
17340
S'abonner

L’Iran a commenté la nouvelle doctrine nucléaire publiée le 2 février par les États-Unis. Selon le ministre iranien des Affaires étrangères, l’humanité est au seuil de sa disparition.

Par leur nouvelle doctrine nucléaire, les États-Unis se montrent très dépendants des armes nucléaires et rendent la fin du monde très proche, a déclaré samedi soir le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

«La Revue de la posture nucléaire des États-Unis reflète leur dépendance croissante aux armes nucléaires ce qui constitue une violation du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Rien d’étonnant que l’horloge de l’Apocalypse soit dans la position la plus dangereuse depuis 1953», a indiqué M.Zarif sur Twitter.

​Le Pentagone a publié vendredi sa nouvelle Revue de la posture nucléaire, dans laquelle il se dit préoccupé par le développement des forces nucléaires russes, et cite la Corée du Nord, l'Iran et la Chine parmi les autres menaces potentielles.

Selon M.Zarif, l’obstination du Président Donald Trump, qui cherche à détruire le Plan global d'action conjoint sur le nucléaire iranien (JCPOA), s’explique par la même imprudence dangereuse».

La nouvelle doctrine nucléaire américaine prévoit l'augmentation des dépenses pour la modernisation de l'arsenal nucléaire des États-Unis et le développement des éléments de leur triade nucléaire (missiles intercontinentaux, sous-marins et bombardiers stratégiques).

Washington a réitéré son attachement à l'idée d'une réduction de ses forces nucléaires tout en qualifiant l'accord de l'Onu sur l'abolition de ces armes comme n'étant pas conforme à l'ordre du jour actuel. Les États-Unis envisagent également de créer des armes nucléaires de faible puissance.

Tout en affirmant leur attachement à l'idée d'une réduction de leurs forces nucléaires, les États-Unis ont qualifié l'accord de l'Onu sur l'abolition de ces armes comme n'étant pas conforme à l'ordre du jour actuel.

Moscou estime que la doctrine en question revêt un caractère de confrontation et est orientée contre la Russie. Pékin a déclaré que les États-Unis exagéraient la menace du potentiel nucléaire chinois et faisaient des suppositions absurdes sur les plans de développements de la Chine.

Lire aussi:

Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Tags:
Plan global d'action conjoint (JCPOA), doctrine militaire, apocalypse, Twitter, Pentagone, Mohammad Javad Zarif, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook