Ecoutez Radio Sputnik
    Un tren de la empresa ferroviaria estadounidense Amtrak (imagen referencial)

    Des médias révèlent la cause de la collision entre deux trains aux USA

    CC BY 2.0 / Michael Hoskins / #amtrak #train 20 through Howell Tower Jct. in 2002
    International
    URL courte
    4215

    Les autorités américaines ont indiqué la cause de la collision entre deux trains en Caroline du Sud qui s’est produite dimanche: il s’est avéré que le train de voyageurs Amtrak avait reçu la permission de suivre un tracé avec des aiguillages mal positionnés, annonce la chaîne NBC.

    Une collision impliquant un train de voyageurs de la société Amtrak et un train de marchandises s'est produite dans la nuit de samedi à dimanche en Caroline du Sud et a provoqué le déraillement de certains wagons, faisant deux morts et plus de 100 blessés.

    Le gouverneur de l'État de la Caroline du Sud, Henry McMaster, a déclaré que le train suivait le mauvais chemin en raison d'aiguillages incorrectement installés.

    La section du tracé où les trains sont entrés en collision est contrôlée par CSX Corporation, note la chaîne de télévision NBC. Les systèmes de signalisation sur le site ne fonctionnaient pas, mais la société a donné une autorisation verbale au personnel du train de se déplacer sur le tracé en question.

    Les sources de la chaîne ont également signalé que le tracé n'était pas doté d'un système de contrôle du trafic, conçu pour prévenir les accidents.

    De plus, les médias ont annoncé, en se référant aux autorités, qu'environ 23.000 litres de combustible se sont déversés suite à cette collision entre trains en Caroline du Sud.

    Lire aussi:

    Collision de trains aux USA : une importante fuite de combustible
    Plus de 50 blessés et deux morts dans une collision de trains aux USA (images)
    Un train de passagers déraille d'un pont dans l'État de Washington (photos)
    Tags:
    train, collision, Caroline du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik