International
URL courte
2232
S'abonner

Ces derniers jours, des dizaines de militaires américains ont été transportés d'Irak vers l'Afghanistan, avec armes et munitions, affirme AP.

Les militaires US ont commencé à se retirer d'Irak après l'annonce par Bagdad de la victoire sur les terroristes de Daech, relate l'agence AP, citant des sources informées.

Selon l'agence, au cours de la dernière semaine, des dizaines de soldats US ont été transportés d'Irak vers l'Afghanistan, avec armes et munitions.

Pour la première fois depuis le début de la lutte contre Daech sur le territoire irakien il y a trois ans, la coalition internationale dirigée par les États-Unis a trouvé un accord sur la réduction de son contingent militaire actuellement déployé dans le pays, indique l'agence.

Le 9 décembre 2017, le Premier ministre et le commandant en chef des forces armées irakiennes Haïdar al-Abadi a proclamé la défaite de Daech et la fin de la guerre contre les terroristes.

Les djihadistes de Daech s'étaient emparés en 2014 de vastes territoires irakiens, dont la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul. En 2017, les terroristes ont été chassés de Mossoul à l'issue d'une opération militaire de grande ampleur, ce qui a précipité la chute de leur «califat» autoproclamé.

Lire aussi:

Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Tags:
Haïder al-Abadi, présence militaire, contingent militaire, retrait, lutte antiterroriste, coalition anti-Daech, Daech, Afghanistan, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook