Ecoutez Radio Sputnik
    Armes chimiques

    Un ex-diplomate syrien explique pourquoi les USA reprennent le sujet des armes chimiques

    © Sputnik . Mikhail Voskressensky
    International
    URL courte
    6431

    Washington remet au premier plan la question de l'utilisation des armes chimiques en Syrie parce que l'armée gouvernementale y reporte victoire sur victoire, estime un ancien diplomate syrien contacté par Sputnik.

    Le sujet des armes chimiques en Syrie a refait surface dans le discours des hommes politiques américains en raison des succès remportés par Damas dans la lutte antiterroriste, a déclaré à Sputnik l'ex-diplomate syrien Bassam Abu Abdallah.

    «Les Américains parlent de nouveau des armes chimiques, car l'armée remporte des victoires sur le champ de bataille en Syrie. Daech et le Front al-Nosra sont presque entièrement défaits», a constaté M.Abdallah.

    Il souligne que les «organisations internationales respectées» ont mis tous les points sur les i dans les débats sur la question des armes chimiques syriennes. L'ancien diplomate a également mis en doute la véracité des informations sur la situation en Syrie dont disposent les États-Unis.

    «Le sujet des armes chimiques pourrait bien entraîner des frappes militaires, et [le chef du Pentagone] James Mattis n'a pas exclu une telle évolution de la situation. Mais cette question peut-elle être évoquée au Conseil de sécurité? Non, absolument pas. Tout cela relève d'un chantage politique pur et simple», a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

    Lire aussi:

    Rien n’atteste l’usage d’armes chimiques en Syrie, sinon des «sources d’Al-Qaïda»
    Pentagone: Damas accusé d'avoir gardé une partie de ses armes chimiques
    Moscou: les USA reconnaissent le recours aux armes chimiques par les terroristes à Idlib
    Tags:
    armée, armes chimiques, Front al-Nosra, Daech, Conseil de sécurité de l'Onu, James Mattis, Bassam Abu Abdallah, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik