Ecoutez Radio Sputnik
    Armes chimiques

    Un ex-diplomate syrien explique pourquoi les USA reprennent le sujet des armes chimiques

    © Sputnik . Mikhail Voskressensky
    International
    URL courte
    6431

    Washington remet au premier plan la question de l'utilisation des armes chimiques en Syrie parce que l'armée gouvernementale y reporte victoire sur victoire, estime un ancien diplomate syrien contacté par Sputnik.

    Le sujet des armes chimiques en Syrie a refait surface dans le discours des hommes politiques américains en raison des succès remportés par Damas dans la lutte antiterroriste, a déclaré à Sputnik l'ex-diplomate syrien Bassam Abu Abdallah.

    «Les Américains parlent de nouveau des armes chimiques, car l'armée remporte des victoires sur le champ de bataille en Syrie. Daech et le Front al-Nosra sont presque entièrement défaits», a constaté M.Abdallah.

    Il souligne que les «organisations internationales respectées» ont mis tous les points sur les i dans les débats sur la question des armes chimiques syriennes. L'ancien diplomate a également mis en doute la véracité des informations sur la situation en Syrie dont disposent les États-Unis.

    «Le sujet des armes chimiques pourrait bien entraîner des frappes militaires, et [le chef du Pentagone] James Mattis n'a pas exclu une telle évolution de la situation. Mais cette question peut-elle être évoquée au Conseil de sécurité? Non, absolument pas. Tout cela relève d'un chantage politique pur et simple», a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

    Lire aussi:

    Assad explique pourquoi Damas n’a pas besoin d’utiliser d’armes chimiques
    Un média d'État syrien accuse les services secrets US d'avoir orchestré des attaques
    Rien n’atteste l’usage d’armes chimiques en Syrie, sinon des «sources d’Al-Qaïda»
    Tags:
    armée, armes chimiques, Front al-Nosra, Daech, Conseil de sécurité de l'Onu, James Mattis, Bassam Abu Abdallah, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik