Ecoutez Radio Sputnik
    Samsung

    Dilemme aux JO: offrir ou ne pas offrir des smartphones Samsung aux Nord-Coréens?

    © AFP 2018 Yonhap
    International
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (84)
    926

    Voici une question olympique à laquelle l'organisateur des JO de Pyeongchang fait face: violeraient-ils les sanctions de l’Onu à l’encontre la Corée du Nord en offrant des smartphones Samsung Galaxy aux 22 athlètes nord-coréens?

    Le partenaire olympique Samsung Electronics a fait don de 4.000 téléphones Galaxy Note 8 pour les athlètes et les officiels du Comité international olympique (CIO) afin qu'ils puissent documenter chaque moment et partager leurs souvenirs avec le monde entier.

    Mais l'organisateur des Jeux olympiques d'hiver est dans les limbes: offrir un appareil aux Nord-Coréens violerait-il les sanctions du Conseil de sécurité?

    Actuellement, le modèle Samsung Galaxy Note 8 est le plus cher appareil de la société. Les sanctions de l'Onu interdisent de fournir ou de transférer des articles de luxe à la Corée du Nord ou à des ressortissants nord-coréens.

    Le Comité international olympique a néanmoins trouvé la réponse à ce dilemme: les athlètes nord-coréens pourront utiliser le smartphone pendant les Jeux olympiques qui s'ouvrent vendredi, mais devront les rendre avant leur départ.

    Même après la réponse du CIO, le comité d'organisation ne sait toujours pas quoi faire.

    «Quelqu'un devrait apporter une réponse claire, mais il n'y a personne qui le peut», a déclaré Sung Baik-yoo, le porte-parole du comité, citée par l'AP. «Nous n'avons donc pas donné le téléphone (aux Nord-Coréens) et nous ne pouvons pas donner de téléphone tant que nous n'avons pas confirmé que cela ne constitue pas une violation des sanctions onusiennes.»

    Le comité devrait également prendre en considération le fait que tous les athlètes doivent être traités de manière égale indépendamment de leur nationalité, a déclaré M.Sung.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (84)

    Lire aussi:

    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO
    D’abord la Russie, et maintenant l’Iran: comment le CIO piège la Corée du Sud
    En Corée du Sud, on espère toujours l’arrivée d’athlètes russes
    Tags:
    Samsung, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik