Ecoutez Radio Sputnik
    Berlin

    Le nouveau gouvernement allemand prend position sur les sanctions antirusses

    © Sputnik . Igor Zarembo
    International
    URL courte
    20854

    Les membres du nouveau gouvernement allemand se déclarent prêts à négocier la levée des sanctions antirusses à condition que soient appliqués les accords de Minsk.

    Le nouveau gouvernement allemand est prêt à discuter de la levée des sanctions antirusses, lit-on dans le projet d'accord de coalition entre l'alliance CDU/CSU d'Angela Merkel et le SPD de Martin Schulz publié dans le journal Rheinische Post.

    «Sous condition de la mise en œuvre des accords de Minsk, nous serons prêts à lever les sanctions et à discuter de ce sujet avec nos partenaires européens», apprend-on de ce document.

    Mercredi, après quatre mois d'une incertitude politique inédite, les conservateurs d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates allemands ont conclu un accord de coalition gouvernementale.

    L'Union européenne avait introduit des sanctions à l'encontre de la Fédération de Russie pour son implication présumée dans la crise ukrainienne. En décembre 2017, le Conseil de l'Union européenne a prolongé les sanctions antirusses jusqu'au 31 juillet 2018.

    L'UE conditionne l'éventuelle levée des sanctions visant Moscou à la mise en œuvre des accords de Minsk destinés à mettre un terme à la crise qui affecte le sud-est de l'Ukraine. Pour sa part, la Russie considère cette approche comme contre-productive.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Tags:
    sanctions antirusses, coalition, Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Martin Schulz, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik