Ecoutez Radio Sputnik
    le ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou: Daech échappe aux forces gouvernementales dans la zone de sécurité US en Syrie

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    International
    URL courte
    22761

    La zone de sécurité créée par les Etats-Unis en Syrie permet aux terroristes de Daech d’échapper aux forces gouvernementales, d'après le ministère russe des Affaires étrangères.

    Les terroristes de Daech échappent aux forces gouvernementales dans la zone de sécurité créée en Syrie par les États-Unis, a déclaré lors d'un briefing qui s'est tenu cet après-midi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

    «La zone de 55 kilomètres créée de manière unilatérale par les Américains dans le sud de cet État [Syrie, ndlr] autour de leur base militaire aux alentours de la localité d'al-Tanf est utilisée par des terroristes de Daech», a déclaré la porte-parole de la Diplomatie russe, Maria Zakharova, lors du point presse qu'elle a donné aujourd'hui.

    Elle a en outre fait remarquer que les terroristes de Daech avaient «la possibilité d'échapper aux forces gouvernementales syriennes en se réfugiant dans cette zone, de s'y regrouper, de s'y réarmer pour effectuer de nouvelles incursions dans le désert syrien.»

    La porte-parole de la Diplomatie russe a qualifié la présence militaire illégale des États-Unis en Syrie de menace pour l'intégrité territoriale du pays:

    «La présence militaire illégale des États-Unis sur le territoire syrien est un défi important pour la promotion de la paix en Syrie et le maintien de son unité et de son intégrité territoriale», a fait savoir Mme Zakharova.

    Lire aussi:

    De l’équipement lourd envoyé dans la région d’al-Tanf contrôlée par les USA, selon Moscou
    Les tentatives US de justifier la frappe contre les pro-Assad «inacceptables»
    Les actions des USA en Syrie sont «proches de la notion d'occupation», selon Moscou
    Tags:
    zone de sécurité, Daech, ministère russe de la Défense, Maria Zakharova, Moscou, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik