International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
122313
S'abonner

Une fois la menace terroriste éliminée autour d’Afrine grâce à l’opération Rameau d’olivier, la Turquie fera la même chose à Idlib, a fait savoir le chef de l’État turc.

Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu'une fois l'opération Rameau d'olivier à Afrine est finie, l'armée turque allait se préparer à d'autres opérations plus importantes sur le territoire syrien.

«Les actions des Forces armées turques entreprises, lors du début de l'opération à Afrine, ne sont qu'une préparation à des opérations de plus grandes ampleurs. Les offensives de l'armée turque sont encore à venir», a déclaré Erdogan, cité par une agence d'information turque.

D'après lui, les militaires turcs liquideront la menace terroriste à Afrine et ensuite continueront à le faire dans la province d'Idlib.

L'état-major turc a annoncé, le 20 janvier, le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les milices kurdes positionnées dans les environs d'Afrine. Le lendemain, une opération terrestre a débuté. Des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) y prennent également part.

Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrine était une partie indissociable de la Syrie.

Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

 

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
Rameau d'olivier, Recep Tayyip Erdogan, Idlib, Turquie, Syrie, Afrine (Syrie)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook