International
URL courte
301253
S'abonner

Fustigeant les principes sur lesquels repose la politique des sanctions, le Président russe s’est dit prêt à développer les relations d’affaires avec la France ainsi qu’avec d’autres pays de l’Occident.

Les sanctions ainsi que les limitations artificielles de toute sorte entravent les relations internationales et ne profitent à aucune des parties, a estimé Vladimir Poutine s'exprimant ce vendredi lors du congrès des industriels et des entrepreneurs russes.

«La politique des barrières artificielles dans les relations des affaires internationales c'est un chemin qui ne mène nulle part, qui aboutit au manque à gagner et à des pertes pour tout le monde et y compris pour leurs initiateurs», a-t-il déclaré.

«Étant en contact avec vos collègues des autres pays, je vois qu'ils partagent ce point de vue», a ajouté le Président russe.

«J'estime que ceux qui les initient en auront eux-mêmes bientôt marre, j'espère quand même qu'on s'engagera sur une voie de la normalisation des relations», a encore indiqué M. Poutine.

Évoquant dans ce contexte sa récente rencontre avec les représentants du milieu français des affaires, le chef de l'État a poursuivi: «Nous voyons d'un œil positif ce que nous pouvons faire en commun pour développer les relations d'affaires, non seulement avec la France, mais aussi avec d'autres pays».

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
sanctions, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook