International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
193926
S'abonner

Un hélicoptère militaire turc s’est écrasé samedi dans le sud-est de la Turquie, près de la frontière syrienne, a annoncé Recep Tayyip Erdogan.

Un hélicoptère de l'armée turque a été abattu samedi lors d'une opération en Syrie, a annoncé Recep Tayyip Erdogan. S'exprimant depuis Istanbul, le chef d'État turc a précisé que l'appareil était impliqué dans l'opération «Rameau d'olivier», offensive turque menée dans le canton syrien d'Afrine.

«Notre hélicoptère militaire a été abattu il y a peu dans la province de Hatay lors de l'opération Rameau d'olivier. Ils le payeront au prix fort», a-t-il déclaré sans dire qui était responsable du crash.

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a par la suite ajouté que deux militaires turcs avaient été tués dans l'incident.

«À ce stade, nous pouvons dire que l'un des deux hélicoptères s'est écrasé. Nous avons deux martyrs. Nous ne disposons pas d'éléments démontrant que cela résulte d'une intervention extérieure», a précisé le Premier ministre à la télévision. Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait déclaré un peu plus tôt que l'hélicoptère avait été «abattu».

Selon la chaîne CNN Türk, une défaillance technique serait à l'origine du crash.

L'état-major turc a annoncé le 20 janvier le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les milices kurdes positionnées dans la région syrienne d'Afrine. Le lendemain, une opération terrestre a débuté. Des soldats de l'Armée syrienne libre y prennent également part.

Damas a fermement condamné les actions d'Ankara, rappelant qu'Afrine était une partie indissociable de la Syrie. Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
Recep Tayyip Erdogan, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook