International
URL courte
216
S'abonner

À en croire le Washington Post, la tradition de commencer sa journée par la lecture des rapports des services de renseignement n'est pas du goût de Donald Trump qui préfère prendre connaissance des principales informations lors de briefings oraux.

Si les sept prédécesseurs de Donald Trump avaient l'habitude de commencer leurs journées au Bureau ovale par la lecture des rapports préparés par les principaux services de renseignement, l'actuel locataire de la Maison-Blanche semble avoir décidé d'abandonner cette tradition, écrit le Washington Post, se référant à ses sources.

Ainsi, selon le quotidien, trois mois après le début de son mandat, le Président américain a fait comprendre à son entourage qu'il n'était pas intéressé par la lecture des rapports. Au lieu de cela, presque tous les jours, à 11 heures, des membres des services de renseignement font un compte rendu oral au chef d'État.

Pourtant, le directeur du renseignement national (DNI), Daniel Coats, qualifie cette information de «pure fiction», en soulignant que Donald Trump «démontre son intérêt et son appréciation pour la valeur des informations fournies».

Des experts du renseignement estiment à leur tour que le refus du Président de se plonger dans la lecture des informations recueillies par les services spéciaux rendait ce dernier et son pays plus vulnérables. Selon l'ex-secrétaire à la Défense et ancien directeur de la CIA Leon Panetta, le Président pourraient ne pas comprendre le contexte et des nuances importantes s'il se fie uniquement aux rapports oraux, ce qui «augmente le risque qu'il se trompe» un jour.

Quoiqu'il en soit, le Washington Post rappelle que, peu de temps après son entrée en fonction, Donald Trump avait déclaré qu'il n'avait pas besoin «de lire un rapport de 200 pages sur quelque chose qui peut être exposée sur une page».

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Manif pro-Palestine interdite: le conflit israélo-palestinien s’invite aux présidentielles françaises de 2022
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
CIA, Daniel Coats, Leon Panetta, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook