Ecoutez Radio Sputnik
    Le chasseur russe Su-57

    Un journal britannique effraye ses lecteurs avec un «jouet militaire redoutable» russe

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    17487
    S'abonner

    Le tabloïd britannique Daily Express a publié un article avec un titre effrayant «Poutine teste une nouvelle arme secrète: la menace d’une guerre avec la Russie augmente à cause du lancement d’un nouvel avion furtif», où il est question du chasseur Su-57.

    Dans un article diffusé le 9 février, le Daily Express a décrit en détails le chasseur furtif russe de cinquième génération, le Su-57, que le média a qualifié d'«arme secrète», d'«avion de chasse terrifiant» ou encore de «jouet militaire redoutable».

    Selon le tabloïd, le chasseur, que la Défense russe a commencé à tester au combat, est doté d'équipements électroniques sophistiqués capables d'évaluer rapidement les situations de combat.

    «L'avion se targue d'un radar incroyablement puissant pouvant détecter des forces terrestres et aériennes à d'énormes distances avant de neutraliser toute menace avec des missiles air-air ou air-sol à longue portée», précise l'auteur de l'article.

    En outre, comme le souligne le Daily Express, Moscou a mené des essais de l'avion «au lendemain de la publication d'un nouveau rapport choquant [le Rapport de sécurité de Munich 2018, ndlr] mettant en garde que la Russie approche d'une guerre avec l'Occident».

    Le Rapport intitulé «To The Brink — And Back» («D'avant en arrière vers le gouffre») a été publié à la veille de la Conférence sur la sécurité de Munich qui se déroulera du 16 au 18 février. Selon le document, la possibilité d'un conflit armé entre la Russie et certains pays européens est aujourd'hui très élevée.

    Pourtant, les autorités russes ont déclaré à maintes reprises que la Russie ne menaçait aucun pays du monde. Dernièrement, Vladimir Poutine a souligné que l'État russe ne comptait faire la guerre à personne mais restait déterminé à défendre ses intérêts de manière civilisée. Selon lui, c'est l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe qui représente une menace pour la sécurité de la Russie et pour ses citoyens.

    Les militaires russes ont commencé à tester au combat les chasseurs furtifs de cinquième génération Su-57, a annoncé le 9 février le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov. Selon le vice-ministre, un contrat de livraison à l'armée du premier lot de ces appareils sera signé en 2018.

    Le Su-57 est destiné à remplacer le chasseur Su-27. Conçu par l'avionneur Soukhoi, le Su-57 a effectué son premier vol le 29 janvier 2010. Il a d'abord porté le nom de PAK FA (Futur système aéronautique de l'aviation du front). Plus tard, il a reçu le nom d'usine T-50.

    L'avion monoplace est plus long (19,7 m) et a une plus grande envergure (14 m) que le F-22 américain, mais il est plus petit que le Su-27. Il a une vitesse maximale de 2.600 km/h et un plafond pratique de 20.000 mètres. Le Su-57 a toutes les caractéristiques d'un avion de 5e génération: il est furtif, hypersonique, polyvalent, super manœuvrable et doté d'équipements électroniques sophistiqués.

    Le Su-57 franchit le mur du son sans recours à la postcombustion. Seuls le MiG-31 russe et les F-22 et F-35 américains possèdent la même capacité. Dans le même temps, l'avion peut rester en vol pendant 5,8 heures.

    Tags:
    armée, missiles, jouet, chasseur, Su-57 (T-50, PAK-FA), Occident, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik