International
URL courte
15431
S'abonner

La sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a été reçue samedi par le Président sud-coréen, Moon Jae-in. Le lendemain, l'agence de presse officielle nord-coréenne a révélé certains détails de ce dialogue historique.

La délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud a eu un entretien «franc et sincère» avec le Président sud-coréen Moon Jae-in, rapporte dimanche l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

«Après que la lettre [du leader nord-coréen Kim Jong-un] a été remise, notre délégation a eu un entretien franc et sincère avec la partie sud-coréenne sur les problèmes dans les relations intercoréennes», est-il indiqué dans l'article publié par KCNA.

«Les pourparlers se sont déroulées dans une ambiance professionnelle mais chaleureuse», a indiqué l'agence.

La présidence sud-coréenne a annoncé samedi que lors des discussions et du repas qui ont eu lieu à la Maison bleue à Séoul, le Président Moon avait été invité à Pyongyang pour des entretiens avec Kim Jong-un et que le dirigeant nord-coréen souhaitait que cette rencontre ait lieu «à une date proche».

Le Président sud-coréen a répondu, selon le porte-parole de la Maison bleue, Kim Eui-kyeom: «Créons le contexte pour que cela puisse se produire».

Kim Jong-nam, qui dirige la délégation nord-coréenne aux JO et a la fonction honorifique de chef de l'État, a pour sa part déclaré, cité par Reuters, que «même les difficultés et les épreuves qui n'étaient pas prévues pourront sûrement être surmontées et l'avenir de la réunification être engagé plus tôt [que prévu] lorsque l'on a la ferme volonté, le courage et la détermination d'entrer dans un nouvel âge d'or des relations intercoréennes».

Vendredi, les deux Corées ont fait défiler leurs délégations sous la bannière de la réunification lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux à Pyeongchang, à 80 km de la ligne de démarcation séparant les deux Corées, tandis que Moon Jae-in et Kim Yo-jong échangeaient une poignée de mains remarquée.

Cette «détente» spectaculaire opérée à la faveur des Jeux survient après deux années de tensions extrêmes sur la péninsule.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
JO 2018 de Pyeongchang, Kim Jong-nam, Kim Jong-un, Moon Jae-in, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook