International
URL courte
321983
S'abonner

En ripostant aux frappes israéliennes, le peuple syrien a prouvé sa capacité de répondre à l'avenir à tout acte d'agression contre son pays, a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran.

Réagissant aux récents raids de l'aviation israélienne en Syrie, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, s'est félicité de la réponse militaire de Damas, écrit l'agence Tasnim.

«Le peuple syrien a cette fois prouvé qu'il répondrait à tout acte d'agression, puisque l'ère des frappes courtes impunies a pris fin», a déclaré Ali Shamkhani.

M.Shamkhani a également qualifié de «mensonge» les affirmations des autorités israéliennes selon lesquelles les raids étaient réalisés en réponse au lancement d'un drone iranien depuis le territoire syrien. Il a souligné que la présence militaire de l'Iran en Syrie se limitait à un rôle consultatif.

À en croire l'armée de l'État hébreu, dans la nuit de vendredi à samedi, un drone iranien a été lancé de Syrie et a survolé l'espace aérien du pays.

Un hélicoptère de combat l'a intercepté et «en représailles», l'armée de l'air israélienne a attaqué des éléments du système de lancement de l'appareil sans pilote. Les avions israéliens ont alors essuyé «de multiples tirs de missiles antiaériens» syriens.

En ripostant à la première attaque israélienne, la défense antiaérienne syrienne a affirmé avoir touché plusieurs avions de combat israéliens. L'État hébreu a de son côté déclaré que seul un F-16 avait été touché. L'appareil s'est écrasé dans le nord d'Israël. Les pilotes ont dû s'éjecter. Ils ont été emmenés à l'hôpital. L'un d'eux est gravement blessé.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Explosion à Beyrouth: l'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban décède des suites de ses blessures
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
«Le Covid-19 ne peut être soulagé que par des anticorps, le reste est comme un cautère sur une jambe de bois»
Tags:
Ali Shamkhani, Iran, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook