International
URL courte
561809
S'abonner

On peut observer la plus forte aggravation de la situation au nord d’Israël entre Tel Aviv, Damas et Téhéran de ces dernières années. Sans intermédiaire, la situation ne fera que s’empirer, estiment des experts israéliens, cités par des médias.

Sur fond de fortes tensions au nord d'Israël entre Tel Aviv, Damas et Téhéran, l'analyste israélien Ofer Zalzberg commente la situation, cité par la chaîne espagnole RTVE.

«Je pense que la Russie est le seul pays en Syrie qui dispose de la possibilité d'emmener les parties vers une compréhension mutuelle afin de réduire les risques de confrontation plus importante», a-t-il expliqué.

Un avis similaire a également été exprimé par le vice-ministre de la diplomatie publique de Netanyahou et ancien ambassadeur d'Israël à Washington, Michael Oren.

D'après lui, les États-Unis sont incapables d'être un intermédiaire efficient entre ces trois pays en conflit.

«Le rôle américain de cette équation est de nous soutenir, mais les États-Unis n'ont actuellement presque aucun levier sur le terrain. Ils ne sont donc pas dans le jeu», a-t-il déclaré dimanche à l'agence Bloomberg.

L'armée israélienne a indiqué avoir mené samedi matin une attaque «de grande envergure» en Syrie, frappant 12 cibles iraniennes et syriennes. Selon les Forces de défense israéliennes, le raid a été mené sur fond d'un feu nourri provenant du sol qui a déclenché les sirènes d'alerte aérienne dans plusieurs communes du nord d'Israël.

En ripostant à la première attaque israélienne, la défense antiaérienne syrienne a affirmé avoir touché plusieurs avions de combat israéliens. L'État hébreu a de son côté déclaré que seul un F-16 a été touché. L'appareil s'est écrasé dans le nord d'Israël. Les pilotes ont dû s'éjecter. Ils ont été emmenés à l'hôpital. L'un d'eux est gravement blessé.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
conflit, politique, guerre, Israël, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook