International
URL courte
20483
S'abonner

Le chef de la diplomatie néerlandaise, Halbe Zijlstra, a présenté sa démission peu après avoir reconnu avoir menti sur un rendez-vous avec le Président russe en 2006. Par la suite, les Pays-Bas ont informé la Russie de l’annulation de sa visite à Moscou.

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Halbe Zijlstra, qui a récemment affirmé avoir menti sur une visite à la maison de campagne de Vladimir Poutine en 2006, a démissionné, a signalé RTL.

«J'ai fait un mauvais choix, je n'aurais pas dû le faire», a affirmé M.Zijlstra au cours des débats au parlement néerlandais. «Je ne vois pas d'autre choix que de démissionner».

Sa démarche était l'«erreur la plus grave de sa carrière politique», a déclaré le ministre, qui était attendu à Moscou, sans aucun changement de la partie russe, pour des entretiens avec Sergueï Lavrov, fixés à mercredi.

Peu après, la partie néerlandaise a informé la Russie de l'annulation du déplacement de M.Zijlstra, selon le service de presse du ministère russe des Affaires étrangères.

Précédemment, le chef de la diplomatie néerlandaise a reconnu qu'il avait menti au sujet de sa visite dans la maison de campagne de Vladimir Poutine en 2006, en attribuant au Président des propos sur des revendications territoriales. Lors d'une interview accordée au quotidien de Volkskrant, il a affirmé qu'il n'avait jamais attendu M.Poutine nommer la Biélorussie, l'Ukraine, les pays baltes et le Kazakhstan comme des parties de la Russie, mais avait répété des mots d'une autre personne et avait menti pour protéger son informateur.

Le Premier ministre Mark Rutte a qualifié cette action d'irraisonnable, mais n'a pas démis M.Zijlstra de ses fonctions. Des membres de partis d'opposition ont contesté la démarche du chef du gouvernement.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
visite, annulation, diplomatie, démission, rencontre, mensonge, Halbe Zijlstra, Vladimir Poutine, Pays-Bas, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook