Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Assange subit un nouvel échec devant la justice britannique

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    5122

    Naturalisé Équatorien en janvier dernier, le père fondateur du projet WikiLeaks a échoué à faire annuler en justice le mandat d'arrêt qui le vise en Grande-Bretagne.

    Julian Assange
    © Sputnik. Alex McNaughton
    Le tribunal londonien de Westminster a maintenu le mandat d'arrêt à l'encontre de Julian Assange, qui ne pourra ainsi pas sortir de l'ambassade d'Équateur à Londres où il vit réfugié depuis 2012.

    «Je trouve que l'arrestation est une réponse proportionnée, même si M.Assange a lui-même restreint sa propre liberté depuis plusieurs années», a statué la juge Emma Arbuthnot citée par les médias européens.

    Le fondateur de WikiLeaks, 46 ans, a trouvé asile dans l'ambassade d'Équateur pour échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster a maintenu le mandat d'arrêt contre M.Assange, indiquant qu'il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

    Julian Assange craint, en cas d'arrestation, d'être extradé vers les États-Unis pour la divulgation de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

    En janvier 2018, le gouvernement équatorien a annoncé être à la recherche d'une «médiation» en vue de trouver un accord avec Londres sur la situation «insoutenable» de M.Assange.

    Lire aussi:

    Les autorités de l’Équateur confirment l’octroi de la citoyenneté à Julian Assange
    L'Équateur protégera Assange tant que sa vie sera menacée
    Royaume-Uni vs Assange: toujours pas de porte de sortie
    Tags:
    mandat d'arrêt, poursuites, justice, WikiLeaks, Julian Assange, Equateur, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik