Ecoutez Radio Sputnik
    RQ-170 Sentinel (image d'illustration)

    Armée de l’air israélienne: le drone iranien abattu serait une copie du Sentinel US

    CC BY-SA 3.0 / Wikipedia/Truthdowser
    International
    URL courte
    181613

    L’Iran aurait créé une copie du drone américain RQ-170 Sentinel, affirme un représentant de l’armée israélienne qui a abattu samedi un drone venant de Syrie.

    Le drone intercepté samedi par l'armée de l'air israélienne et qu'Israël considère comme iranien, serait une «copie» du drone furtif RQ-170 Sentinel fabriqué par Lockheed Martin pour l'US Air Force et la CIA qui a été abattu en Iran en 2011, a déclaré mardi le général de brigade israélien Tomer Bar.

    «C’est une copie d’un appareil similaire qui est tombé en Iran. Les Iraniens l’ont plus ou moins reproduit», a affirmé Tomer Bar cité par le site Defence News.

    Selon le général, il s’agit du drone iranien Shahed 171.

    D’après Tal Inbar, directeur du département d’étude des drones de l’Institut d'études stratégiques de l'air et de l'espace Fisher Brothers, «il existe deux copies iraniennes du Sentinel. L’une est le Shahed 171, un appareil à réaction destiné à mener des missions de reconnaissance. L’autre drone ressemblant au RS-170 s’appelle Saeqeh. Cette version dotée d’un moteur à pistons et d’une hélice a été présentée en 2016 avec quatre armes guidées au laser», note Defence News.

    Affirmant qu’un drone iranien venant de Syrie a violé l’espace aérien de l’État hébreu, l’armée israélienne a abattu samedi l’appareil avant de bombarder des sites iraniens en Syrie. Les forces de Damas ont riposté en ouvrant le feu contre l’aviation israélienne. Moscou a appelé les deux pays à éviter des mesures «susceptibles de provoquer une nouvelle confrontation dans la région.

    En réponse aux déclarations d’Israël sur l’interception d’un drone iranien dans son espace aérien, Téhéran a déclaré qu’aucun de ses matériels militaires ne se trouvait dans cette région.

    «Les informations sur la destruction d’un drone iranien volant au-dessus d'Israël et l’implication de l'Iran dans l’attaque contre un chasseur israélien sont ridicules. L’Iran ne donne que des conseils militaires à la Syrie», a déclaré samedi Bahram Qasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    L'opération militaire israélienne ouvrirait un nouveau front en Syrie
    «Israël aspire à la paix, mais…»: Netanyahou s’exprime sur les événements de samedi
    Israël confirme avoir frappé plusieurs cibles sur le territoire syrien, dont des DCA
    Tags:
    réplique, drone, Saeqeh, Shahed 171, RQ-170 Sentinel, Tomer Bar, Tal Inbar, États-Unis, Iran, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik