Ecoutez Radio Sputnik
    Barack Obama

    La police déployée dans le bureau d'Obama après la découverte d'une poudre blanche

    © Sputnik. Mikhaïl Metsel
    International
    URL courte
    756

    Des forces de police ont été déployées dans le bureau de l'ex-Président Barack Obama à Washington après que de la poudre blanche y a été découverte, ceci un jour après que la femme de Donald Trump Jr., Vanessa Trump, a été hospitalisée, ayant reçu une enveloppe avec une poudre blanche.

    Une poudre blanche a été découverte dans le bureau de Barack Obama à Washington, la police est arrivée sur place pour enquêter, a signalé la chaîne de télévision Fox 5, se référant aux services des pompiers.

    L'ancien chef d'État américain loue un bureau dans le bâtiment du Fonds mondial pour la nature, WWF. C'est à cette adresse qu'a été envoyée une lettre contenant de la poudre blanche, depuis Hong Kong, sans l'adresse de l'expéditeur.

    L'incident s'est produit à 12h30, heure locale (18h30, heure de Paris). M.Obama loue ce bureau depuis janvier 2017, son appartement est situé à proximité. Il reste encore à préciser si l'ex-Président se trouvait à l'intérieur du bureau à ce moment-là ou pas.

    La substance s'est avérée de la poudre pour bébé, a signalé par la suite The Washington Examiner.

    Lundi, l'épouse de Donald Trump Jr., Vanessa Trump, a été hospitalisée après avoir ouvert une enveloppe contenant une poudre blanche, a indiqué la chaîne de télévision américaine Fox News se référant à la police. La lettre était adressée à son mari. L'hospitalisation de Mme Trump n'est qu'une mesure de précaution. La nature du contenu de l'enveloppe n'est pas claire, selon la police de New York.

    Par la suite, le fondateur de WikiLeaks a également indiqué avoir reçu un courrier avec un contenu similaire la semaine dernière, avec un timbre américain.

    Lire aussi:

    La belle-fille de Trump hospitalisée à cause d’une enveloppe contenant une poudre blanche
    De la poudre blanche livrée à l’ambassade des Pays-Bas à Moscou
    Le parlement écossais évacué
    Tags:
    enveloppe, poudre blanche, lettre, enquête, police, WWF, Barack Obama, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik