International
URL courte
218
S'abonner

18.000 Irakiens ont trouvé la mort et 36.000 autres ont été blessés dans la guerre contre le groupe terroriste Daech, selon les évaluations officielles.

La guerre contre les djihadistes de Daech a fait 18.000 morts et 36.000 blessés en Irak depuis 2014, a fait savoir le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari.

Le chef de la diplomatie irakienne a dévoilé ce bilan lors de la conférence pour la reconstruction de l'Irak qui se déroule à Koweït. Selon son homologue koweïtien, Cheikh Sabah al Khalid al Sabah, les alliés de l'Irak se sont engagés à prêter 30 milliards de dollars dans le cadre des efforts de reconstruction du pays. Pourtant, Bagdad a besoin de 88 milliards de dollars (72 milliards d'euros) pour cela.

Le secrétaire d'Etat US, Rex Tillerson, a annoncé mardi que les États-Unis avaient l'intention d'ouvrir une ligne de crédit de trois milliards de dollars (2,43 mds EUR) pour le gouvernement de Bagdad.

Le 9 décembre 2017, le Premier ministre et le commandant en chef des forces armées irakiennes Haïdar al-Abadi a proclamé la défaite de Daech et la fin de la guerre contre les terroristes dans le pays.

Les djihadistes de Daech s'étaient emparés en 2014 de vastes territoires irakiens, dont la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul. En 2017, les terroristes ont été chassés de Mossoul à l'issue d'une opération militaire de grande ampleur, ce qui a précipité la chute de leur «califat» autoproclamé.

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
Haïder al-Abadi, djihadisme, reconstruction, lutte antiterroriste, Daech, Cheikh Sabah al Khalid al Sabah, Ibrahim al-Jaafari, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook