Ecoutez Radio Sputnik
    Florida School Shooting

    Ce que l’on sait au lendemain de la 18e fusillade de l’année dans une école US

    © AP Photo/ AP Photo/Wilfredo Lee
    International
    URL courte
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)
    14713

    Au moins 17 personnes ont été tuées lors de la fusillade qui a éclaté mercredi dans une école secondaire de Parkland, en Floride. Il s’agit déjà de la 18e fusillade dans une école américaine depuis le début de l’année. Cinq blessés sont dans un état grave. L’enquête suit son cours et voici ce que l’on sait au lendemain du drame.

    Un jeune homme de 19 ans armé d'un fusil d'assaut a ouvert le feu mercredi dans une école secondaire de Parkland en Floride, d'où il avait été renvoyé, faisant 17 morts et de nombreux blessés avant d'être arrêté, ont annoncé les autorités. Il s’agit déjà de la 18e fusillade dans une école américaine depuis le début de l’année.

    ​Selon des représentants de l'hôpital local où les blessés ont été transportés, cinq personnes ayant reçu des blessures graves se trouvent actuellement dans un état critique, a communiqué la chaîne de télévision NBC News.

    Le shérif du comté de Broward, Scott Israel, a annoncé lors d'un point de presse que la police avait identifié le tireur. L'assaillant s'appelle Nikolas Cruz, ancien élève de l'école qui avait été exclu de l'établissement pour des raisons disciplinaires non précisées.

    Comme l'indique l'agence Reuters, deux sénateurs de Floride qui ont été briefés par les enquêteurs ont annoncé que le tireur portait un masque à gaz et avait avec lui des grenades fumigènes, en plus de son arme et de ses nombreuses munitions.

    Il a déclenché une alarme incendie pour faire sortir les lycéens et les professeurs des salles de classe et les attirer dans les couloirs.

    Douze personnes ont été tuées à l'intérieur du lycée, deux juste devant, une dans la rue et deux autres sont décédées de leurs blessures à l'hôpital, a détaillé Scott Israel, cité par Reuters.

    Selon lui, parmi les victimes on retrouve aussi bien des adultes que des élèves.

    Comme l'on peut le voir sur la vidéo publiée par la chaîne Abc News, la police a évacué ceux qui restaient bloqués dans l'établissement.

    ​D'après la police, citée par des médias, Nikolas Cruz a été arrêté non loin de l'école sans qu'il n'oppose de résistance. Il était armé d'un fusil d'assaut de type AR-15 et avait de très nombreuses munitions.

    Il aurait également effectué une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n'ont pas donné de détails, a indiqué à son tour l'AFP.

    Le shérif a également précisé que Nikolas Cruz avait posté sur les réseaux sociaux des messages «très alarmants».

    «Nous étudions ses profils sur les réseaux sociaux et certaines choses que nous observons sont très alarmantes», a-t-il commenté.
    D'après les médias, l'école où le drame a eu lieu restera fermée jeudi et vendredi, soit le 15 et le 16 février.

    Donald Trump a présenté ses condoléances aux familles sur Twitter.

    ​«Aucun enfant, aucun enseignant ni personne d'autre ne devrait jamais se sentir en insécurité dans une école américaine», a-t-il ajouté.

    L'ambassade de Russie aux États-Unis a également tenu à exprimer ses sincères condoléances.

    ​«Nous sommes choqués par la fusillade dans une école en Floride. Nous adressons nos condoléances à ceux qui ont perdu leurs proches et nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés», a-t-il été écrit sur Twitter.

    La fusillade a éclaté mercredi dans une école secondaire américaine située à Parkland, à 60 km au nord de Miami, en Floride, faisant au moins 17 morts et vingt blessés.

    Dossier:
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)

    Lire aussi:

    Tragédie de Floride: Poutine envoie ses sincères condoléances à Trump
    Ce que l’on sait de la nouvelle tragédie sanglante dans une école américaine
    Fusillade de Floride: le SWAT prend d’assaut une salle de classe (vidéo)
    Tags:
    morts, blessés, fusillade, école, Donald Trump, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik