Ecoutez Radio Sputnik
    Fusillade dans une école secondaire en Floride

    Fusillade de Floride: le SWAT prend d’assaut une salle de classe (vidéo)

    © AP Photo/ AP Photo/Wilfredo Lee
    International
    URL courte
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)
    9314

    Suite à la fusillade meurtrière en Floride, une vidéo dramatique d'une équipe SWAT prenant d'assaut une salle de classe à l'école où le drame s’est produit a fait surface en ligne.

    Un jeune homme de 19 ans armé d'un fusil d'assaut a ouvert le feu mercredi dans l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas High School à Parkland, en Floride, d'où il avait été renvoyé, faisant 17 morts et de nombreux blessés. Peu après, les policiers d'élite du SWAT sont intervenus dans l'établissement, un assaut immortalisé par une vidéo postée sur le Net.  

    L'utilisatrice de Twitter @Melody_Ball a posté une vidéo, tournée par son frère, qui était présent dans une salle de classe lors de l'assaut du SWAT.

    La vidéo montre plusieurs officiers de l'équipe SWAT prenant d'assaut la salle, pointant des fusils et des lampes de poche sur les élèves et leur ordonnant de lever les mains et de mettre de côté leurs téléphones.

    La fusillade de Floride a fait au moins 17 morts et de nombreux blessés, dont cinq sont dans un état grave. Le shérif du comté de Broward, Scott Israel, a annoncé lors d'un point de presse que la police avait identifié le tireur. L'assaillant s'appelle Nikolas Cruz, ancien élève de l'école qui avait été exclu de l'établissement pour des raisons disciplinaires non précisées.

    Dossier:
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)

    Lire aussi:

    Fusillade dans une école en Floride, au moins vingt blessés
    Tragédie de Floride: Poutine envoie ses sincères condoléances à Trump
    Ce que l’on sait de la nouvelle tragédie sanglante dans une école américaine
    Tags:
    panique, vidéo, fusillade, école, SWAT, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik