International
URL courte
7523
S'abonner

Les livraisons d’armes incessantes aux Kurdes par les États-Unis entraînent une réaction de la part de la Turquie qui continue des combats acharnés contre les Kurdes en Syrie, selon la diplomatie russe.

Les États-Unis continuent de fournir des armes aux Kurdes, en provoquant la Turquie, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova lors d'un point de presse jeudi.

«En provoquant la Turquie, les Américains envoyaient au Kurdes toujours de nouveaux convois d'armements via le territoire irakien. La Turquie, pour sa part, continuait de mener des hostilités contre les Kurdes dans la région d'Afrine au nord-ouest de la Syrie dans le cadre de l'opération Rameau d'olivier», a-t-elle déclaré.

La diplomate a fait ressortir le caractère acharné des combats entre la Turquie et les Kurdes.

L'état-major turc a lancé, le 20 janvier 2017, l'opération Rameau d'olivier contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) à Afrine, qui compte quelque 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions de Syrie. La Turquie considère toutes ces organisations kurdes comme terroristes. Moscou a pour sa part appelé tous les belligérants à la retenue et a exhorté à respecter l'intégrité territoriale de la Syrie.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
Tags:
Kurdes, Maria Zakharova, Turquie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook