International
URL courte
4160
S'abonner

Le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a appelé à combattre activement les cellules dormantes des terroristes et à ne pas leur permettre de reprendre un seul pouce de la terre irakienne.

Bien que le territoire de l'Irak soit presque entièrement libéré de Daech, les terroristes qui n'ont pas été anéantis représentent toujours un danger pour le pays, a indiqué le chef du gouvernement irakien, intervenant lors de la 54 ème édition de la Conférence de Munich sur la sécurité.

«Les organisations terroristes agissent près de nos frontières aujourd'hui, en particulier en Syrie. Il est nécessaire d'intensifier les efforts pour combattre le terrorisme, en particulier, les cellules dormantes dangereuses. Nous ne devons pas leur permettre de reprendre un seul pouce de notre terre», a-t-il déclaré.

M. al-Abadi a également souligné l'importance des efforts collectifs dans cette lutte.

«Nos services de renseignement travaillent à poursuivre les combattants de Daech encore en vie. Il est nécessaire d'éradiquer l'idéologie de Daech. Le territoire irakien ne devrait plus être un incubateur pour les terroristes», a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Tags:
Conférence de Munich 2018, Daech, Haïder al-Abadi, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook