Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump révèle les causes des ratés du FBI dans la tuerie de Floride

    © REUTERS / Win McNamee/Pool
    International
    URL courte
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)
    4113

    Le FBI a reconnu vendredi ne pas avoir traité comme il le fallait les avertissements qui auraient pu empêcher la tuerie de Floride. Selon Donald Trump, l'absence de mesures prises contre le tireur pourrait être expliquée par la concentration excessive des renseignements sur la prétendue ingérence russe aux élections présidentielles US en 2016.

    Le FBI a consacré trop de temps à l'enquête sur «l'ingérence russe» aux élections présidentielles américaines en 2016 et a raté les «signaux» envoyés par le tireur de Floride qui a fait 17 morts, a déclaré le Président américain Donald Trump.

    «Il très triste que le FBI ait manqué tous les nombreux signaux envoyés par le tireur de l'école de Floride. Cela est inacceptable. Ils passent trop de temps à essayer de prouver la collusion de la Russie avec la campagne Trump. Il n'y a pas de collusion. Revenez à l'essentiel et rendez-nous tous fiers!», a écrit Donald Trump sur son compte Twitter.

    Le FBI a reconnu vendredi ne pas avoir traité comme il le fallait une alerte lancée par un proche du tireur qui avait téléphoné le 5 janvier aux services fédéraux pour leur signaler que Nikolas Cruz possédait des armes à feu et tenait des propos inquiétants sur les réseaux sociaux.

    Quant au gouverneur de Floride, Rick Scott, il a estimé que le directeur du FBI, Christopher Wray, devait démissionner du fait de cette négligence. «L'absence de mesures prises par le FBI contre le tueur est inacceptable», a-t-il dit.

    Le 14 février Nikolas Cruz, âgé de 19 ans, a assassiné 17 personnes dans une école de la ville de Parkland, à 60 kilomètres de Miami. Selon la police, le jeune homme était un ancien élève de cet établissement. Le shérif du comté a fait savoir que l'assaillant avait utilisé un fusil d'assaut AR-15. D'après un responsable du BATFE (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives), Nikolas Cruz avait acheté cette arme légalement environ un an auparavant.

    Le jeune homme a été accusé d'homicide volontaire et placé en garde à vue sans droit de libération sous caution.

    Dossier:
    Fusillade dans une école de Floride (14 février 2018) (7)

    Lire aussi:

    Ce commentaire sur YouTube qui ferait toute la lumière sur la fusillade de Floride
    L’arme du meurtre de 17 personnes en Floride de plus en plus demandée aux USA
    Fusillade en Floride: accusé de lâcheté, il démissionne
    Tags:
    ingérence russe, tuerie, FBI, Donald Trump, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik