International
URL courte
4516
S'abonner

Après Reston Translator, un partenaire de Sputnik aux États-Unis qui rediffuse des émissions radio, un autre partenaire, RIA Global LLC, qui produit du contenu pour l'agence internationale Sputnik, a été enregistré comme agent étranger.

RIA Global LLC, un partenaire de Sputnik aux États-Unis qui produit du contenu pour l'agence internationale Sputnik, s'est vu obligé de s'enregistrer comme agent étranger, a annoncé le site qui publie les noms des sociétés inscrites par le département américain de la Justice sur la liste des agents étrangers.

Pourtant, dans les documents publiés par le ministère de la Justice américaine, il est indiqué qu'aucun gouvernement étranger, ni parti politique, ni personne morale ne possède RIA Global, ne le dirige, ne le contrôle et ne finance ses activités.

Novembre dernier, Reston Translator, un partenaire de Sputnik aux États-Unis qui rediffuse des émissions radio, s'est vu déjà obligé de s'enregistrer comme agent étranger. Décembre dernier, la société américaine Multicultural Radio Broadcasting Inc. (MRBI) qui diffuse des émissions radio de Sputnik en modulation d'amplitude (AM) a reçu un avertissement de la Justice américaine qui a menacé l'entreprise de l'obliger à s'enregistrer comme agent étranger et a exigé qu'elle fournisse des informations supplémentaires concernant son activité.

Rappelons à cet égard que Sputnik, qui collabore avec de nombreuses sociétés de radiodiffusion à travers le monde, n'a pour sa part reçu aucune demande des autorités américaines qui l'obligerait à s'enregistrer en tant qu'agent étranger.

La rédactrice en chef de Sputnik et de la chaîne de télévision RT, Margarita Simonian, avait précédemment annoncé que RT America s'était enregistré le 13 novembre comme agent étranger à la demande du département de la Justice des États-Unis.

D'autres médias publics étrangers opérant aux États-Unis, notamment la BBC, la Télévision centrale de Chine (CCTV), la chaîne France 24, la radio allemande Deutsche Welle n'ont cependant pas reçu de statut d'agents étrangers aux États-Unis.

En réaction aux démarches américaines contre Sputnik et RT America, la Russie a placé neuf médias sur la liste des «agents étrangers».

Ainsi, la Voix de l'Amérique, la chaîne de télévision Current Time, la Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL) et ses projets régionaux en Russie, Caucase.Réalités, Crimée.Réalités, Sibérie.Réalités, IdeL.Réalités, Azatliq Radiosi et le projet Factograph figurent désormais sur cette liste. Les journalistes des médias inclus dans le registre seront notamment interdits d'entrée à la Douma d'État et au Conseil de la Fédération.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
agent étranger, Reston Translator, Sputnik, Margarita Simonian, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook