Ecoutez Radio Sputnik
    Les combattants des Hachd al-Chaabi au sud de la ville irakienne de Tal Afar

    Hachd al-Chaabi: «Nous réclamons le retrait immédiat d’Irak des troupes d’occupation US»

    © AFP 2019 AHMAD AL-RUBAYE
    International
    URL courte
    14850

    Les Irakiens sont de plus en plus mécontents de la présence des militaires américains qui ne se sont pas retirés d’Irak après l’annonce de la victoire sur Daech, mais y deviennent même plus nombreux. Les troupes US qui sont des troupes d’occupation doivent partir, a déclaré à Sputnik Kenan Tuzlu, chef de l’unité turkmène des Hachd al-Chaabi.

    Les militaires des États-Unis doivent se retirer immédiatement du territoire irakien, a indiqué Kenan Tuzlu dans un entretien accordé à Sputnik.

    «Nous ne voulons pas que des militaires des États-Unis ou d'autres pays étrangers soient présents en Irak. C'est inacceptable pour nous. Il n'y a aucune raison valable pour qu'ils s'éternisent sur notre sol. Auparavant, les Américains invoquaient la lutte contre Daech pour argumenter la présence de leur contingent en Irak, mais maintenant Daech n'y est plus. Nous réclamons le retrait immédiat d'Irak des troupes d'occupation américaines», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et de rappeler que même avant la victoire sur Daech, les milices populaires Hachd al-Chaabi s'étaient prononcées contre la présence militaire américaine en Irak.

    «L'armée irakienne et nos forces combattaient Daech. En 2011, un accord a été conclu avec les États-Unis en vertu duquel ils auraient dû se retirer d'Irak, mais les Américains ne le respectent toujours pas. Le peuple irakien ne veut pas que les militaires américains restent dans le pays. Aucun État n'accepterait l'occupation de son territoire par un autre pays», a expliqué M.Tuzlu.

    Et de prévenir que si les États-Unis prolongeaient leur présence militaire en Irak, les unités de mobilisation populaire Hachd al-Chaabi les considéreraient comme ennemi.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Tags:
    retrait, contingent militaire, milices chiites irakiennes, troupes, occupation, Hachd al-Chaabi, Daech, Sputnik, Kenan Tuzlu, États-Unis, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik