Ecoutez Radio Sputnik
    Un manifestant anti-Brexit à Londres

    Inspirés par Macron, ils lancent leur campagne anti-Brexit au Royaume-Uni

    © AFP 2018 Daniel LEAL-OLIVAS
    International
    URL courte
    2215

    Créé en 2017 pour reproduire le succès d'Emmanuel Macron sur la scène politique, le parti Renew Britain a été officiellement lancé ce lundi 19 février. Selon ses dirigeants, leur principal but est de stopper le Brexit et de faire sortir le Royaume-Uni de l'impasse dans laquelle il se trouve depuis le référendum.

    Le nouveau parti britannique centriste Renew Britain, officiellement lancé ce lundi, a réaffirmé sa volonté d'intensifier les débats sur le Brexit pour empêche la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    «Nous avons l'intention d'être fermes quant au Brexit et fermes quant aux causes du Brexit […]. Nous obligerons les membres du parlement à prendre en considération l'intérêt national et remettrons sur la table l'idée du Remain [le maintien dans l'UE, ndlr] lors du vote sur l'accord final», a déclaré James Torrance, chef de la stratégie du parti, cité par Reuters.

    Fondé par l'ancien financier Chris Coghlan en 2017, le parti ne cache pas qu'il est inspiré par le programme du mouvement En Marche! qui a porté Emmanuel Macron au pouvoir. Tout comme En Marche!, Renew Britain avance des candidats issus de la société civile car, selon ses fondateurs, l'élite politique n'est plus en contact avec le peuple. Le parti, à l'instar d'En Marche!, prend ses distances de la droite et de la gauche, se déclare modéré, centriste et pro-européen. Enfin, le programme du parti préconise une économie de marché forte, l'augmentation du salaire minimum, le renforcement des infrastructures en dehors de Londres ainsi que la construction de logements abordables.

    Le mouvement affirme être déjà capable de présenter plus de 300 candidats aux prochaines législatives prévues en 2022, mais qui pourraient avoir lieu plus tôt en raison des positions faibles de la Première ministre conservatrice Theresa May, à la tête d'un exécutif divisé.

    Lire aussi:

    Brexit «dur»… ou pas de Brexit du tout, Macron joue-t-il au Poker menteur?
    Theresa May donne la vraie raison du départ de Boris Johnson
    Boris Johnson explique pourquoi le rêve du Brexit est «en train de mourir»
    Tags:
    Renew Britain, En Marche (mouvement politique français), Emmanuel Macron, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik