Ecoutez Radio Sputnik
    image de démonstration

    Fin de la trêve coréenne? Vers des exercices militaires américano-coréens après les JO

    © AP Photo / Lee Jin-man
    International
    URL courte
    10119

    Séoul et Washington apporteront après la fin des Jeux paralympiques de mars des précisions sur leurs projets d’exercices militaires conjoints, a déclaré mardi le ministre sud-coréen de la Défense.

    La date des manœuvres militaires conjointes entre les États-Unis et la Corée du Sud, qui provoquent à chaque fois la colère de Pyongyang, sera annoncée après la fin des Jeux paralympiques de mars, a annoncé mardi le ministre sud-coréen de la Défense, cité par la chaîne de télévision YTN.

    Comme l'a précisé l'agence Reuters, le ministre sud-coréen de la Défense, Song Young-moo, a déclaré qu'il ferait avec son homologue américain James Mattis une annonce officielle à ce sujet entre la fin des Jeux paralympiques, le 18 mars, et la fin de ce même mois.

    Selon la déclaration du ministère de la Défense adressée au Parlement sud-coréen, il s'agit des manœuvres Key Resolve et Ulchi Freedom Guardian, au cours desquels seront perfectionnés les moyens de contrer les menaces balistiques de la Corée du Nord.

    YTN précise également que les exercices annuels Key Resolve et Foal Eagle ont habituellement lieu fin février-début mars, mais que cette année Séoul et Washington ont pris la décision de reporter ces manœuvres afin de ne pas aggraver les tensions avec la Corée du Nord, qui les considère comme une agression.

    Les Jeux olympiques ont permis une détente inattendue entre le Nord et le Sud, Pyongyang ayant envoyé non seulement des athlètes, mais aussi des artistes ou encore une délégation de très haut rang comptant notamment la sœur du leader Kim Jong Un.

    Plus tôt, la présidence sud-coréenne a également annoncé que le Président Moon avait été invité à Pyongyang pour des entretiens avec Kim Jong-un et que le dirigeant nord-coréen souhaitait que cette rencontre ait lieu «prochainement».

    Lire aussi:

    En plein dégel avec Pyongyang, Washington et Séoul débutent leurs manœuvres
    Séoul demande à Washington d’ajourner les exercices militaires à la fin des JO
    La sœur de Kim Jong-un «serait une personne idéale» pour s’entretenir avec les USA
    Tags:
    exercices conjoints, défense, exercices militaires, James Mattis, Song Young-moo, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik