International
URL courte
4191
S'abonner

Par sa rhétorique antirusse monotone, le Président ukrainien a réussi à éclipser le thème du conflit dans le Donbass des discussions européennes, ce qui est dangereux tant pour Kiev que pour l’Europe, selon un journaliste allemand.

Le président ukrainien Piotr Porochenko s'est mis dans une «triste situation» par sa nouvelle philippique contre la Russie prononcée lors de la Conférence de Munich sur la sécurité, relève le journal allemand Die Zeit.

M. Porochenko a réussi à faire perdre à l'Europe son intérêt pour le conflit dans le Donbass. C'est triste pour l'Ukraine, mais aussi dangereux pour le pays lui-même et pour l'Europe, souligne le journaliste Michael Thumann.

Lorsque Piotr Porochenko est apparu le week-end dernier devant l'audience, il s'est retrouvé devant une salle presque vide, a souligné l'auteur. Quand le Président a terminé son discours, personne n'a posé de question. Quand il a quitté la scène, seulement quelques mains solitaires ont applaudi.

La prestation de Porochenko n'était pas très intelligente, selon le commentateur. Les philippiques qu'il a adressées à la Russie n'intéressent plus personne.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
Conférence de Munich 2018, Die Zeit, Petro Porochenko, Munich, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook