Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    La vidéo d’une attaque contre des policiers à Téhéran publiée

    © REUTERS / Marius Bosch
    International
    URL courte
    2013

    Trois membres des forces anti-émeute iraniennes ont trouvé la mort lorsque le conducteur d'un bus a projeté son véhicule contre eux à Téhéran.

    Un bus a foncé sur un groupe de policiers à Téhéran lors d'une manifestation organisée par une confrérie soufie, faisant trois morts ainsi qu'au moins sept blessés.

    L'action a eu lieu à proximité d'un bureau de police devant lequel s'étaient rassemblés les manifestants. Selon les médias locaux, le conducteur du véhicule a été interpellé. La situation dans le quartier est sous contrôle des forces de l'ordre.

    Sur la vidéo, on voit un autobus de couleur blanche fonçant dans un groupe de policiers anti-émeute. Le conducteur du véhicule heurte plusieurs voitures en tentant de quitter les lieux.

    D'après des informations relayées sur les réseaux sociaux, des membres de la confrérie soufie des derviches Gonabadi manifestent dans la capitale iranienne contre l'arrestation de plusieurs de leurs camarades. Le mouvement a dégénéré en affrontements avec la police.

    Le porte-parole de la police, Saïd Montazer Almehdi, a indiqué à l'agence ISNA que deux autres membres de la milice Bassidj, liée aux Gardiens de la révolution islamique, avaient également trouvé la mort dans les émeutes. Toujours selon lui, «plus de 300 personnes» ont été arrêtées.

    Lire aussi:

    La tour Eiffel évacuée et fermée après qu’un homme a été surpris en train de l’escalader
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Une opération pour faire descendre l’homme ayant escaladé la tour Eiffel en cours
    Tags:
    Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), soufis, protestations, victimes, bus, attaque, policier, Iran, Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik